Petits fibromes utérins

Ostéome

De nombreux facteurs affectent la survenue de pathologies utérines. Après tout, la zone d'élargissement cellulaire pathologique est un néoplasme sensible aux hormones ressemblant à une tumeur, composé de nombreux récepteurs sensibles aux hormones sexuelles. Et pour ne pas manquer de fibromes utérins de petite taille, vous devez consulter un médecin en temps opportun, même si rien ne vous dérange.

Les médecins présentés sur notre site Web vous aideront à déterminer la maladie, à prescrire un traitement et à diagnostiquer, il vous suffit de prendre rendez-vous avec Boris Yuryevich Bobrov ou Dmitry Mikhailovich Lubnin - candidats en sciences médicales.

Facteurs affectant le développement des fibromes:

  • les maladies du système endocrinien et les déséquilibres hormonaux;
  • hérédité;
  • avortements fréquents;
  • opération de césarienne;
  • infections du système génito-urinaire;
  • inflammation de la région génitale, chronique;
  • mauvais mode de protection;
  • accouchements difficiles et leur absence;
  • grossesse après 40 ans;
  • manque de satisfaction et début tardif de la vie sexuelle;
  • exercice physique.

Un fibrome enceinte de moins de cinq semaines est considéré comme petit. Pour en savoir plus sur les méthodes modernes d'élimination de la maladie et de diagnostic, il existe une consultation en ligne avec un gynécologue par e-mail.

Variétés de fibromes utérins de petites tailles

Un myome grand ou petit tire son nom de son emplacement. Un nœud sous-muqueux est une tumeur située sous la couche muqueuse. Ce nœud affecte le cycle menstruel. Il se rapproche de la cavité utérine et entraîne sa déformation..

Les petits fibromes, appelés fibromes interstitiels, sont situés dans le muscle, au milieu des fibres musculaires lisses. Ils se développent constamment et affectent négativement l'utérus: ils provoquent une anémie, un échec de la menstruation, une augmentation de la taille, des saignements, éventuellement un bombement de la couche musculaire.

En dehors de l'utérus, une tumeur pelvienne se forme, appelée sous-séreuse. Il se forme sur une base fine ou épaisse. Dans le premier cas, il constitue une menace, car en raison de sa torsion, il y a une défaillance de la circulation sanguine dans la tumeur. Après cela, le myome de petite taille meurt et sa division se produit, c'est-à-dire une nécrose, qui se transforme plus tard en inflammation - péritonite, dans des situations plus graves - en septicémie.

En règle générale, la pathologie intraligamentaire se forme dans les fibres du tissu conjonctif. Le néoplasme se produit sur une petite jambe et affecte ses tissus. Une augmentation de la tumeur entraîne son prolapsus dans le vagin. Lorsque la base est tordue, la maladie peut évoluer en nécrose.

Les petits fibromes sont plus faciles à traiter que les grosses tumeurs. Depuis les formations, qui sont de taille impressionnante, s'étalent sur la majeure partie de la couverture de l'utérus, le déformant. Si une tumeur sous-séreuse de l'utérus s'est formée sur le pédicule, un traitement urgent est nécessaire pour éviter la nécrose.

Vous pouvez passer un examen avec un médecin de la plus haute catégorie et diagnostiquer la maladie à l'aide d'un équipement moderne en prenant rendez-vous.

Détermination de la taille (en semaines) d'un petit myome utérin

Les semaines de grossesse sont une mesure de la croissance des petits fibromes. En fonction de l'ampleur, il existe trois définitions:

  • ganglions dépassant 1 trimestre de grossesse - grosse tumeur;
  • moyen - de 10 à 12 semaines (moins de 5 centimètres);
  • petite éducation - 5 semaines (moins de 2,5 centimètres).

Plusieurs fibromes

Les fibromes multiples sont appelés fibromes, qui ont deux nœuds ou plus. Cette forme est la plus courante. En plus des grandes formations, de petites tumeurs multiples sont à risque pour la santé d'une femme. Les lésions formées sur les parois de l'utérus créent un obstacle à l'implantation du fœtus, les menstruations échouent, des saignements réguliers. En outre, plusieurs petits fibromes utérins peuvent contribuer à l'avortement, à la survenue d'une grossesse gelée ou à compliquer le déroulement du travail.

Fibrome unique

Une seule formation est extrêmement rare et représente un petit nœud. Souvent, la maladie est asymptomatique depuis longtemps. Ce n'est qu'après avoir augmenté le volume de l'utérus que des signes commencent à apparaître. Les méthodes de traitement de l'éducation solitaire sont simples: thérapie hormonale, spirale (prescrite aux filles en âge de procréer), méthode conservatrice.

Influence des fibromes sur la grossesse

L'infertilité et la petite éducation ne sont pas liées l'une à l'autre, mais certains facteurs peuvent provoquer cette pathologie:

  • ovaire polykystique;
  • hyperplasie de l'endomètre;
  • inflammation prolongée des organes génitaux;
  • l'endométriose.

Un seul fibrome utérin de petite taille n'affecte pas le déroulement de la grossesse, sauf dans les cas où le fœtus rejoint l'endroit où le nœud fibrome s'est formé. Sous l'influence des hormones, la tumeur commence à grossir, ce qui peut entraîner la mort de l'embryon ou un décollement placentaire. Avant de commencer à planifier une grossesse, il est nécessaire de guérir la maladie, car les femmes atteintes de fibromes utérins peuvent avoir des difficultés de conception. De grands et petits nœuds multiples provoquent une déformation de l'organe génital, perturbent sa circulation sanguine. Des nodules de taille énorme entraînent une déformation de l'embryon, le fœtus commence à prendre du retard dans son développement. Tout au long de la grossesse, une femme avec un petit fibrome doit être sous la surveillance d'un spécialiste.

Diagnostique

Les petits fibromes utérins sont le plus souvent asymptomatiques et diagnostiqués par un médecin lors de l'examen. Il arrive que les fibromes puissent être détectés quelques années après la formation du nœud. Le diagnostic est posé sur la base de recherches: IRM, échographie, scanner. L'échographie transvaginale à l'aide d'un transducteur vous permet de détecter la formation au stade initial, de déterminer la taille de la tumeur et son emplacement. En plus de l'échographie, une analyse de la circulation sanguine, une étude de la structure des tissus, le contenu des cellules atypiques est prescrite. Une femme fait un don de sang pour l'anémie et les infections. La laparoscopie et l'hystéroscopie ne sont prescrites par un médecin que dans certains cas. Les petites formations peuvent être supprimées pendant la recherche.

Lors du diagnostic d'un petit fibromes utérins, ne paniquez pas, vous devez trouver un médecin expérimenté et suivre un traitement. Bien sûr, vous devrez ajuster un peu votre routine quotidienne, en abandonnant les choses habituelles. Les contre-indications pour les petits fibromes utérins peuvent être les suivantes:

  • stress, il faut équilibrer la sphère neuropsychique;
  • forte activité physique;
  • collations sur le pouce;
  • sommeil insuffisant;
  • massage;
  • soulever des poids;
  • vacances à la plage.

Traitement

Le traitement de l'éducation est conservateur. Si, après la procédure hormonale, de petits nœuds multiples ne montrent pas de dynamique positive, elle est réalisée en utilisant l'embolisation de l'artère utérine (EAU). La méthode EMA peut guérir de nombreuses petites lésions. L'anesthésie locale est utilisée pendant la période d'embolisation. Cette procédure est réalisée sans perte de sang, car elle est réalisée avec une ponction dans l'artère fémorale. La ponction, après embolisation, est scellée avec un plâtre. La procédure elle-même donne rarement des complications, elle est indolore et prend peu de temps. La méthode des EAU est efficace et est une méthode non invasive préservant les organes pour le traitement des fibromes utérins.

Ne vous demandez même pas s'il est nécessaire de traiter les petits fibromes. Il s'agit d'une mesure obligatoire et si la maladie est ignorée, la formation peut atteindre de grandes tailles qui ne peuvent pas être éliminées à l'aide d'un traitement médicamenteux. Aujourd'hui, vous pouvez obtenir des conseils sur cette procédure sur la base de cliniques à Moscou.

  1. Savitsky G.A., Ivanova R.D., Svechnikova F.A.Rôle de l'hyperhormonémie locale dans la pathogenèse du taux d'augmentation de la masse des ganglions tumoraux dans le myome utérin // Obstétrique et gynécologie. - 1983. - T. 4. - S. 13-16.
  2. Sidorova I.S. Fibromes utérins (aspects modernes de l'étiologie, de la pathogenèse, de la classification et de la prévention). Dans le livre: Myome de l'utérus. Ed. EST. Sidorova. M: MIA 2003; 5-66.
  3. Meriakri A.V. Épidémiologie et pathogenèse des fibromes utérins. Sib Med Zhurn 1998; 2: 8-13.
  4. Bobrov B.Yu. Embolisation des artères utérines dans le traitement des fibromes utérins. État actuel du numéro // Journal of Obstetrics and Women's Diseases. 2010. N ° 2. S. 100-125
  5. B. Yu. Bobrov, SA Kapranov, VG Breusenko et al. Embolisation de l'artère utérine: une vision moderne du problème. "Radiologie diagnostique et interventionnelle" Volume 1 n ° 2/2007

Est-il nécessaire de traiter les petits fibromes utérins

Un fibrome utérin est une tumeur bénigne du myomètre. On pense qu'un déséquilibre des hormones sexuelles: œstrogène et progestérone joue un rôle important dans le développement de cette pathologie. L'éducation est détectée principalement chez les femmes en âge de procréer tardif, elle se produit souvent dans le contexte d'accouchements et d'avortements difficiles précédents. Dans une combinaison de circonstances défavorable, le nœud myomateux peut entraîner le développement de complications graves allant jusqu'à l'infertilité.

Un petit myome utérin est une tumeur atteignant 2,5 cm de diamètre. Le diagnostic se fait par échographie. Les petites formations ne causent pas d'inconfort significatif aux patients. Les petits fibromes n'interfèrent pas avec la vie normale, n'interfèrent pas avec la naissance des enfants et ne nécessitent qu'une surveillance médicale attentive avec un contrôle échographique annuel.

Caractéristiques de la classification de la maladie

Le myome (léiomyome, fibromes) de l'utérus selon la Classification internationale des maladies (CIM-10) appartient à la catégorie D25. Ce code est attribué à toutes les lésions myométriales bénignes, quelle que soit la taille du nœud. La division en groupes est supposée uniquement en fonction de l'emplacement de la tumeur:

  • D0 - léiomyome sous-muqueux. Cela comprend des formations situées dans la couche sous-muqueuse, y compris sur le pédicule, déformant la cavité utérine;
  • D1 - léiomyome intra-muros. Cette catégorie comprend les nœuds situés dans l'épaisseur de la couche musculaire;
  • D2 - léiomyome sous-séreux. Ce groupe comprend toutes les tumeurs qui se rapprochent de la couche externe de l'utérus et dépassent de l'organe;
  • D3, léiomyome non spécifié. Ce code est défini lors de l'inspection initiale, lorsqu'il est impossible de connaître la localisation du nœud..

Le diagramme montre la classification des types de myomes en fonction de leur localisation..

Traditionnellement, un petit myome est un nœud atteignant 25 mm de diamètre avec une augmentation de l'utérus jusqu'à 5-6 semaines. Il peut s'agir d'une formation de n'importe quelle localisation: située entièrement dans la couche musculaire, sur un pédicule dans la cavité utérine ou s'étendant au-delà de ses limites. La taille exacte du fibrome est déterminée par échographie ou IRM.

Il n'y a pas de concept de «taille normale des fibromes». Normalement, une tumeur de l'utérus ne devrait pas être du tout.

Causes des fibromes et principaux facteurs de risque

Les léiomyomes grands et petits se développent dans le même scénario. Il est important de comprendre: toute tumeur bénigne de l'utérus en était autrefois à ses débuts, mais sous l'influence de certains facteurs, elle a commencé à se développer. Les petits nœuds ne se font aucunement connaître et sont détectés par hasard lors d'une échographie.

Les petits fibromes sont souvent asymptomatiques et n'affectent en rien la qualité de vie, ils ne peuvent donc être détectés que par échographie.

Plusieurs aspects clés se distinguent dans le développement du léiomyome:

  • Déséquilibre hormonal entraînant la croissance du nœud myomateux. Dans ce cas, les œstrogènes jouent un rôle important en tant que substance principale qui stimule la prolifération des cellules tumorales. Une autre hormone féminine, la progestérone, a également une certaine importance;
  • L'ovulation fréquente et le renouvellement constant du tissu utérin pendant le cycle menstruel déclenchent la prolifération cellulaire et conduisent à l'apparition de fibromes;
  • Les blessures de la couche musculaire de l'utérus lors de l'accouchement, de l'avortement et d'autres interventions instrumentales peuvent provoquer la croissance d'une tumeur bénigne..

Dans les processus d'émergence de petits nœuds myomateux, les modifications du fond hormonal jouent un rôle important. Aux premiers stades de son développement, la tumeur est sensible à l'action des œstrogènes et de la progestérone endogènes. Au fil du temps, il acquiert la capacité de proliférer de manière autonome. Le développement ultérieur des fibromes n'est pas dû à l'influence des hormones sexuelles, mais à l'effet des facteurs de croissance sur celui-ci et à la formation de nouveaux vaisseaux.

L'activité mitotique (capacité à se diviser) dans les petits fibromes est relativement faible. Mais même une petite tumeur synthétise des protéines qui inhibent le processus d'apoptose - la mort cellulaire naturelle. L'éducation acquiert la capacité de se développer de manière incontrôlable - et une tumeur se forme. En moyenne, le développement d'un néoplasme d'un rudiment microscopique à une formation cliniquement significative prend 5 ans.

Les petits nœuds myomateux, qui ne sont pas encore totalement autonomes, répondent mieux au traitement conservateur.

Les ganglions myomateux surviennent chez les femmes âgées de 25 à 35 ans. À cette période, le corps du patient accumule diverses maladies gynécologiques et somatiques qui provoquent la croissance tumorale. Il est assez difficile d'identifier les mécanismes à l'origine de la croissance du nœud. Mais même sans connaître la cause exacte du développement du léiomyome, on peut supposer que certains facteurs influencent ce processus:

  • Absence de grossesse et d’accouchement de plus de 30 ans;
  • Avortements fréquents ou fausses couches, traumatisant les tissus de l'utérus et provoquant un déséquilibre hormonal;
  • Maladies inflammatoires chroniques des organes reproducteurs;
  • Accouchement difficile avec rupture tissulaire;
  • La présence d'autres maladies de l'utérus: processus hyperplasique, endométriose;
  • Prise incontrôlée de médicaments hormonaux.

Connaissant les raisons du développement des fibromes, vous pouvez prédire son apparition à un certain âge et suivre la croissance du nœud à l'échographie.

L'examen échographique vous permet de surveiller le néoplasme, les changements de sa taille et le développement de complications.

La tumeur grandira-t-elle?

En ce qui concerne les fibromes, le problème le plus excitant est sa croissance incontrôlée ou, au contraire, sa régression. Il y a plusieurs étapes dans la vie d'une femme où un changement de la taille du nœud est possible:

  • Grossesse. Après la conception, les taux de progestérone augmentent, ce qui peut entraîner la croissance d'un léiomyome. On sait que chez seulement 30% des femmes, la tumeur régresse ou du moins se stabilise en taille pendant la gestation. Chez les autres femmes enceintes, il y a une légère augmentation du nœud (principalement dans la première moitié de la grossesse, mais pas plus d'un quart de la taille d'origine);
  • Accouchement et allaitement. On a remarqué que l'allaitement pendant 6 mois ou plus inhibe la croissance des fibromes;
  • Ménopause. Chez de nombreuses femmes, les ganglions myomateux régressent avec le début de la ménopause en raison d'une diminution des taux d'œstrogène et de progestérone. Dans une plus large mesure, cela s'applique aux petites tumeurs qui sont sensibles à l'influence des hormones endogènes..

Les tumeurs de petite taille sont détectées principalement avant 35 ans et à la ménopause. Dans le premier cas, ils commencent à peine à se développer, dans le second, ils régressent déjà. Les fibromes ne peuvent se dissoudre d'eux-mêmes qu'après le début de la ménopause. En période de reproduction, l'éducation ne peut pas disparaître complètement sans traitement.

La croissance des fibromes dépend du fond hormonal de la femme. En présence d'un déséquilibre, une croissance intensive des nœuds est observée.

Principaux symptômes de la maladie

Parmi toutes les petites formations, les fibromes cliniquement insignifiants méritent une attention particulière - des nœuds jusqu'à 2 cm de diamètre. À ce stade, la maladie est asymptomatique. Le cycle menstruel ne change pas et ce n'est qu'avec les nœuds sous-muqueux qu'il peut y avoir une augmentation du volume et de la durée du flux menstruel.

Avec la croissance du léiomyome jusqu'à 2-2,5 cm, des signes caractéristiques de la maladie apparaissent:

  • Les ménorragies sont des menstruations prolongées et abondantes. La durée du saignement peut aller jusqu'à 7 jours ou plus. Ceci est principalement caractéristique des nœuds sous-muqueux;
  • Douleurs de traction modérées dans le bas de l'abdomen, la région lombaire, le périnée.

De longues périodes abondantes sont généralement l'un des premiers symptômes des fibromes..

Les écoulements sanglants restent le principal symptôme des fibromes à tout âge, y compris les femmes ménopausées. Les saignements utérins ne sont pas typiques des petites tumeurs. Des menstruations abondantes, se transformant en saignements complets, sont observées lorsque les fibromes sont associés à une endométriose (adénomyose) ou à une hyperplasie de l'endomètre. Cette dernière option est plus souvent détectée à la ménopause..

Les petits fibromes suggèrent principalement des symptômes minimes. Avec des saignements fréquents et abondants, vous devez rechercher une autre cause du problème..

La croissance des ganglions myomateux est activée à l'âge de 35 à 40 ans, lorsque l'efficacité des ovaires diminue et que leur sensibilité aux hormones hypophysaires diminue. Les troubles hormonaux entraînent une prolifération tumorale et le développement de telles complications:

  • Compression des organes pelviens (vessie et rectum) avec fonction altérée;
  • L'apparition de douleurs chroniques dans le bas-ventre ou la région lombaire;
  • Saignement acyclique;
  • Infertilité.

Plus la taille du fibrome est grande, plus il se manifestera clairement avec les symptômes correspondants..

Ces complications sont extrêmement rares dans les petites tumeurs. Pour les petites formations, d'autres conditions sont pertinentes:

  • Torsion des jambes de la tumeur. Se produit avec des formations sous-muqueuses et sous-séreuses. Elle se caractérise par l'apparition de fortes douleurs dans le bas-ventre, des nausées, des vomissements, une tension musculaire dans la paroi abdominale. Sans traitement, se termine par une nécrose fibrome;
  • Nécrose tumorale. La nécrose tissulaire survient lorsque le nœud est mal nourri et s'accompagne de l'apparition de crampes sévères dans le bas de l'abdomen. Le début de la grossesse peut provoquer une nécrose des fibromes;
  • Infection de nœud. Le résultat logique de la nécrose laissée sans traitement. Entraîne une augmentation de la température corporelle et l'apparition d'autres signes d'intoxication;
  • La naissance du nœud myomateux. Expulsion de la tumeur accompagnée de crampes et de saignements intenses.

Toutes ces conditions sont urgentes et nécessitent des soins chirurgicaux urgents. Le traitement conservateur de la nécrose n'est possible que pour des indications spéciales lorsque les risques de chirurgie sont trop élevés (par exemple, pendant la grossesse).

La présence de complications fibroïdes dans la plupart des cas nécessite un traitement chirurgical urgent.

Grossesse et fibromes utérins: y a-t-il des chances avec une petite taille de nœud?

Le pronostic de grossesse avec petit léiomyome est favorable. Les avis sur les femmes qui accouchent, souffrant de cette pathologie, sont très positifs, bien qu'ici tout dépend de la localisation du nœud:

  • Les petits fibromes sous-séreux n'interfèrent pas avec la conception et le port d'un enfant et n'interfèrent pas avec l'accouchement naturel. Avec une localisation sous-péritonéale d'un ganglion atteignant 2,5 cm, la grossesse se déroule sans complications;
  • Les petites tumeurs interstitielles n'interfèrent pas avec la conception et l'implantation de l'ovule et n'affectent guère le déroulement de la grossesse. Avec plusieurs nœuds, une augmentation du tonus de l'utérus est possible, ce qui constitue une menace de fausse couche ou de naissance prématurée. Avec des tumeurs interstitielles-sous-muqueuses se développant vers la cavité utérine, une violation du flux sanguin dans le placenta et un apport insuffisant en oxygène au fœtus sont souvent enregistrés;
  • Les fibromes sous-muqueux qui poussent dans la cavité utérine peuvent interférer avec la conception. Même une petite formation agit comme un dispositif intra-utérin et empêche la rencontre du sperme avec l'ovule. L'implantation - l'introduction de l'ovule dans la paroi de l'utérus - est difficile, il existe un risque élevé de fausse couche aux premiers stades. Les gynécologues recommandent de se débarrasser des fibromes sous-muqueux avant la grossesse, quelle que soit la taille de la tumeur.

Les ganglions intra-muros n'affectent pas le début de la grossesse et les ganglions sous-muqueux peuvent déformer la cavité et ainsi empêcher l'implantation d'ovules.

De nombreuses critiques de femmes, à la fois celles qui ont subi un traitement pour les fibromes et celles qui sont tombées enceintes sans traitement spécial, indiquent que des formations allant jusqu'à 10-15 mm n'interfèrent pas avec le port du fœtus. L'accouchement avec de petits fibromes se déroule sans incident et passe généralement par le canal vaginal de naissance.

L'avortement pour les petits fibromes est pratiqué de manière générale: jusqu'à 12 semaines à la demande de la femme. Les petites tumeurs ne sont pas incluses dans la liste des contre-indications médicales pour porter une grossesse.

La question de l'efficacité de la FIV dans le myome reste ouverte. La fécondation in vitro avec des ganglions de toute taille peut être inefficace en raison d'une altération du flux sanguin dans l'utérus et des changements hormonaux de fond dans le corps de la femme. Et s'il n'y a pas de désaccord avec l'emplacement sous-muqueux de la tumeur (la formation sous-muqueuse de toute taille interfère avec la conception et le port du fœtus), qu'en est-il des formations d'une autre localisation? Ici, les médecins ne sont pas parvenus à un consensus. Les gynécologues russes peuvent refuser d'effectuer la procédure pour une femme atteinte de fibromes, et dans ce cas, la FIV est effectuée après le retrait du nœud. La littérature étrangère indique que les petits fibromes qui ne déforment pas la cavité utérine n'interfèrent pas avec le début de la grossesse et ne peuvent pas être un obstacle à la fécondation in vitro. Enfin, ce problème est résolu après un examen complet du patient et une évaluation de tous les facteurs de risque.

La FIV implique l'utilisation à long terme de médicaments hormonaux, alors qu'il est difficile de prédire comment cela affectera le fibrome.

Méthodes de diagnostic précoce de la pathologie

Schéma de détection des tumeurs utérines:

  • Examen gynécologique. Non indicatif pour les petits fibromes, car l'utérus est légèrement élargi (jusqu'à 5-6 semaines);
  • Procédure d'échographie. À l'échographie, le myome est visible sous la forme d'une formation hypoéchogène située dans les tissus de l'utérus. La méthode vous permet d'estimer avec précision la taille, le nombre et l'emplacement des nœuds. Les caractéristiques échographiques distinctives des fibromes aident à les différencier des autres pathologies gynécologiques. L'échographie montre des fibromes avec des tailles de 5 mm;
  • Le Doppler est une méthode de diagnostic par ultrasons pour évaluer le flux sanguin dans les vaisseaux alimentant la tumeur. Est d'une grande importance lors du choix d'une méthode de traitement;
  • IRM. Elle est réalisée dans des situations douteuses pour clarifier le diagnostic;
  • Hystéroscopie - examen de la cavité utérine à l'aide d'un équipement endoscopique. Une méthode irremplaçable dans le diagnostic d'un nœud sous-muqueux;
  • Laparoscopie - examen de l'utérus et des organes pelviens par des perforations dans la paroi abdominale. Il est réalisé pour identifier les nœuds sous-séreux dans des situations controversées.

Une photo de petits fibromes utérins (12 mm) est présentée ci-dessous. Une telle formation n'est pas accompagnée de symptômes et est détectée par hasard lors de l'examen échographique..

Petit nœud myomateux (12 mm) pour l'échographie.

Tactiques pour le traitement d'une tumeur bénigne du petit utérus

Faut-il traiter les fibromes? En ce qui concerne les petits nœuds, les tactiques attentistes sont justifiées dans les situations suivantes:

  • La maladie est asymptomatique: ne conduit pas à des irrégularités menstruelles, ne s'accompagne pas de douleurs pelviennes chroniques, ne provoque pas de complications;
  • Le nœud myomateux n'empêche pas la grossesse et l'accouchement à temps.

Une observation dynamique de la croissance des fibromes est montrée: contrôle échographique tous les 6 mois, indépendamment de la présence de plaintes.

Indications de la thérapie fibrome:

  • L'apparition de symptômes évidents de la maladie;
  • Développement de complications: nécrose, torsion de la jambe, etc.
  • Sarcome suspecté;
  • La combinaison de fibromes avec d'autres pathologies gynécologiques avec le développement d'un tableau clinique complet;
  • Infertilité ou fausse couche;
  • En termes de préparation à la FIV.

En présence d'une petite tumeur et en l'absence de complications, il est possible de se limiter à un contrôle échographique du développement du néoplasme.

Le traitement des petits fibromes utérins est principalement conservateur. Le traitement médicamenteux comprend l'utilisation de médicaments hormonaux qui affectent la croissance tumorale. Sous l'influence des hormones, le myome diminue de taille, les symptômes désagréables de la maladie disparaissent et les chances de réussite de la conception d'un enfant augmentent.

Les fibromes jusqu'à 3 cm de taille peuvent être traités avec divers médicaments:

  • Les contraceptifs oraux combinés (Regulon, Rigevidon, Klayra, Yarina, Marvelon, Novinet, Janine, etc.) sont utilisés pour des formations de 1,5 à 2,5 cm de diamètre. Ils sont principalement prescrits aux femmes de moins de 35 ans. La durée du traitement est de 3 mois;
  • L'utilisation d'agonistes de l'hormone de libération des gonadotrophines (Buserelin, Lyukrin Depot, etc.) est l'une des méthodes les plus efficaces de traitement médicamenteux des fibromes. Ces médicaments réduisent la taille du nœud jusqu'à 60% en 3 mois. La priorité est donnée aux formes retard du médicament (une injection tous les 28 jours);
  • Modulateurs des récepteurs de la progestérone (Esmya). Nommé quotidiennement par un stage de 3 mois. Efficace pour combiner les fibromes et l'endométriose.

Les progestérone (Dyufaston, Utrozhestan) sont rarement utilisés. Selon les dernières données, les gestagènes améliorent la croissance du nœud, de sorte que leur utilisation dans le traitement de la maladie n'est pas justifiée.

À la fin du traitement avec des médicaments hormonaux, la croissance des ganglions peut reprendre.

Quels médicaments boire avec des fibromes utérins, le médecin vous le dira. Il est interdit de prendre indépendamment des agents hormonaux, ainsi que des suppléments biologiquement actifs contenant des phytoestrogènes. Les médicaments non contrôlés sont dangereux pour la santé!

À la maison, de nombreuses femmes pratiquent un traitement à base de plantes, selon les critiques, stabilisant les hormones. Il est impossible de guérir les fibromes avec des remèdes populaires, mais les phytopréparations sont tout à fait réalistes pour augmenter l'immunité et améliorer l'état général.

Les agents contenant des œstrogènes (Femoston et autres), y compris ceux utilisés pour éliminer les signes de la ménopause, sont prescrits avec prudence avec les fibromes, car cela peut activer la croissance du nœud.

Le traitement chirurgical des petits fibromes n'est pratiquement pas effectué. S'il est nécessaire d'enlever la tumeur, le médecin décidera après l'examen.

Indications de la chirurgie:

  • Myome utérin sous-muqueux, qui interfère avec la conception et la portance du fœtus;
  • Développement de complications: nécrose tumorale, torsion de la jambe, etc.
  • Sarcome suspecté.

L'ablation chirurgicale d'une petite tumeur n'est effectuée que si cela est indiqué.

Le choix de la méthode de traitement dépendra de l'emplacement et du nombre de nœuds:

  • L'hystérorésectoscopie est utilisée pour la localisation de la tumeur sous-muqueuse. Le nœud est retiré avec un équipement endoscopique à travers le vagin;
  • La myomectomie laparoscopique est pratiquée pour les tumeurs interstitielles et sous-séreuses. L'ablation de la tumeur est réalisée par des perforations dans la paroi abdominale;
  • L'embolisation de l'artère utérine est le traitement de choix pour le myome multiple. La régression des ganglions myomateux est obtenue par l'arrêt du flux sanguin dans les vaisseaux fournisseurs.

Comment vivre avec des fibromes?

Le mode de vie avec leiomyome comporte un certain nombre de limitations:

  • Il n'est pas recommandé de visiter trop souvent le sauna, de prendre un bain de vapeur, de prendre le soleil au soleil ou dans un solarium. L'effet des procédures thermiques sur la croissance des fibromes n'a pas été prouvé, mais il ne vaut pas la peine de provoquer une prolifération tumorale;
  • Évitez les activités physiques intenses, évitez les entraînements impliquant une exposition aux muscles abdominaux et aux organes pelviens. Il n'est pas recommandé de balancer la presse avec cette pathologie;
  • Les séances de massage doivent être douces, sans stimuler les muscles abdominaux, le bas du dos, les organes pelviens;
  • Tout médicament doit être convenu avec votre médecin. Certains médicaments provoquent la croissance des nœuds;
  • Vous ne pouvez pas exposer le corps au stress. On pense que la tension nerveuse chronique stimule la prolifération tumorale.

Il n'y a pas de contre-indications significatives pour les petits fibromes. Une femme peut faire du sport, mais sans fanatisme, mener un style de vie habituel, mais pas trop fatigué. Un régime avec une quantité réduite de graisses et de glucides sera bénéfique - l'excès de poids provoque la croissance tumorale. En cas de doute, il serait utile de consulter votre médecin..

Comment guérir les petits fibromes utérins

Le myome de l'utérus est une formation bénigne créée par la couche musculaire de cet organe. Une telle tumeur peut entraîner le fait qu'une femme ne pourra pas avoir d'enfants, ainsi que d'autres problèmes de santé. L'éducation est de différentes tailles. Si le diamètre de la tumeur est inférieur à 15 mm, le médecin détermine la petite taille des fibromes utérins.

Causes des fibromes

Raisons de l'apparition de l'éducation:

  • Déséquilibre hormonal.
  • Absence de grossesse et d'accouchement chez une femme après 30 ans.
  • Refus d'allaiter après l'accouchement.
  • Manque d'intimité régulière.
  • Prédisposition génétique.
  • Cycle menstruel irrégulier.
  • Début tardif de la première période menstruelle.
  • Pathologies gynécologiques de nature inflammatoire sous forme chronique.
  • Obésité.
  • Grossesse chez les femmes d'âge moyen.
  • Avortements fréquents.
  • Interruption spontanée de grossesse.
  • Pathologies immunologiques.
  • Détérioration des défenses de l'organisme.
  • Mode de vie sédentaire.
  • Activité physique excessive.

Important! Le développement de petits fibromes utérins provoque également la malnutrition et des addictions néfastes.

En règle générale, il n'y a aucun signe de pathologie avec de petits nœuds. Les symptômes commencent à apparaître lorsque le néoplasme se développe. Les principaux signes sont des menstruations abondantes et une hémorragie de l'utérus entre les règles. Les symptômes de la maladie sont également des douleurs abdominales basses et une détérioration générale du bien-être. Dans ce cas, une intervention chirurgicale peut être nécessaire, mais généralement les petits fibromes sont traités avec des médicaments.

Si la formation est apparue pendant la grossesse, la possibilité de conception diminue et le risque de perdre un enfant augmente. Cependant, cette déclaration est pertinente pour les tumeurs moyennes et grandes. Si le nœud est petit, il n'interférera pas avec la conception et le port d'un bébé en bonne santé..

K lassification

La taille des ganglions myomateux dépend de la concentration de l'hormone œstrogène dans le sang. Lorsque leur niveau augmente, la tumeur commence à se développer. Les obstétriciens-gynécologues comparent la taille des ganglions myomateux aux semaines de grossesse. Cependant, cette méthode de classification des fibromes est de moins en moins utilisée. Une échographie est effectuée pour déterminer le type de tumeur.

Il vous permet de déterminer avec précision la taille de la formation, jusqu'à plusieurs millimètres. Dans ce cas, la classification des fibromes sera la suivante:

  • Petite tumeur - jusqu'à 1-1,5 cm, hebdomadaire - 5-6 semaines.
  • Enseignement secondaire - de 1,5 à 7 cm, hebdomadaire - 7-12 semaines.
  • Grande tumeur - plus de 8 cm, hebdomadaire - 12-15 semaines.

Important! Les obstétriciens-gynécologues prennent également en compte la tendance de la tumeur à se développer. On pense qu'une tumeur se développe rapidement si la taille des ganglions a augmenté de 5 semaines en un an. Cela se produit généralement en raison d'un déséquilibre hormonal. Dans une telle situation, une intervention chirurgicale immédiate est nécessaire..

Le gynécologue doit surveiller attentivement la taille de la tumeur pendant la période où la femme porte le bébé. Le déroulement de la grossesse n'est généralement pas affecté par les excroissances de petite et moyenne taille. Si de gros ganglions myomateux sont diagnostiqués, la conception et le portage d'un bébé deviennent impossibles. Avec une telle éducation, de fréquentes fausses couches se produisent. Si la taille de la tumeur a déjà augmenté pendant la grossesse, cela conduit à une naissance prématurée, ainsi qu'à la découverte d'une hémorragie pendant le processus de naissance..

Diagnostic des fibromes

Étant donné que les symptômes des petits fibromes sont pratiquement absents, il ne sera pas possible de déterminer la pathologie par des signes. Pendant longtemps, une femme peut même ne pas être consciente de la présence d'une pathologie. Cependant, le diagnostic des fibromes utérins de petite taille n'est pas difficile. Les examens gynécologiques et les examens échographiques aident à détecter les petites tumeurs. Le plus souvent, cela se produit par accident, lorsqu'une femme se présente au prochain examen avec un gynécologue.

Méthodes de traitement

La façon de traiter les petits fibromes utérins est déterminée par le médecin. Si le néoplasme ne cause pas d'inconfort à la femme, l'opération n'est pas prescrite. Dans ce cas, un traitement médicamenteux est prescrit pour le traitement des petits fibromes utérins..

Thérapie médicamenteuse M

Les petits néoplasmes sont traités avec les médicaments suivants:

  • Agents hormonaux. Ces médicaments normalisent les niveaux hormonaux, empêchent la croissance des fibromes et l'apparition d'hémorragies..
  • Antigonadotrapines. Ce sont des fonds qui empêchent le développement de néoplasmes. Cependant, ce n'est qu'avec leur aide qu'il est impossible de se débarrasser de la pathologie, car ces médicaments ne contribuent pas à la résorption de la tumeur..
  • Agonistes des hormones de libération gonadotropes. Ces fonds empêchent le développement de néoplasmes et contribuent également à sa résorption. Les médicaments soulagent la douleur et préviennent l'apparition d'hémorragies. Les agonistes des hormones de libération gonadotropes réduisent la concentration d'oestrogène dans le sang. Le résultat est une ménopause artificielle. L'état de la femme revient à la normale après avoir refusé de prendre ces médicaments. Après avoir retiré les produits du corps, la menstruation est normalisée.
  • Médicaments aux propriétés sédatives. Ces agents apaisent et réduisent le stress, ce qui a un effet positif sur l'efficacité de la thérapie..
  • Un complexe de vitamines et de minéraux. Ces médicaments pour les fibromes utérins sont prescrits pour augmenter les défenses du corps.

Attention! Le traitement médicamenteux des petits fibromes donnera un résultat positif si, pendant la période de thérapie, vous refusez de faire de l'exercice excessivement, visitez un solarium et prenez un bain de soleil naturel, ainsi que visitez un bain et un sauna.

Traitement n aral

Les patients atteints de petits fibromes diagnostiqués sont souvent intéressés par les remèdes populaires pouvant être utilisés pour traiter la pathologie et leur efficacité. Les médecins disent que cette technique ne donnera un résultat positif qu'en association avec un traitement médicamenteux. La médecine traditionnelle augmentera l'efficacité des médicaments, ce qui aidera non seulement à ralentir la croissance de l'éducation, mais aussi à s'en débarrasser complètement.

Pour le traitement de la pathologie, il est recommandé d'utiliser les produits de médecine traditionnelle suivants:

  • Propolis. 0,4 g du produit est versé avec de la vodka dans une quantité de 1 litre. Le produit est laissé infuser dans un endroit sombre pendant 14 jours. Pendant toute la période, le produit est agité régulièrement. Après cela, le médicament est filtré avec de la gaze. Prenez le produit obtenu dans une grande cuillerée 1 fois par jour. La durée du traitement est de 10 jours. Faites ensuite une pause de 3 jours. Il est recommandé de suivre 5 de ces cours.
  • Lin. 2 cuillères à café de graines sont versées dans 400 ml d'eau bouillante. Le produit est mis au feu, porté à ébullition, la flamme est réduite et laissée mijoter pendant 5 minutes. La boisson est filtrée. Utilisez le remède pour ½ verre avant les repas 2 fois par jour. Période de traitement - 2 semaines.

Ces fonds aident à guérir non seulement les petits fibromes, mais également d'autres maladies de l'utérus, mais l'utilisation de produits thérapeutiques ne peut être prescrite que par un médecin..

Pour le traitement des petites néoplasmes, il est également recommandé d'utiliser des décoctions préparées à base de gui blanc, de pruche et de potentille des marais.

Ces herbes médicinales ont des propriétés anti-tumorales, anti-inflammatoires et toniques..

Quelles opérations peuvent être attribuées?

Habituellement, une intervention chirurgicale pour les petits fibromes n'est pas nécessaire. Le médecin ne prescrit une opération que si le traitement médicamenteux n'a pas donné l'effet souhaité et que l'éducation provoque une gêne pour la femme.

Pour se débarrasser d'un petit néoplasme, la méthode d'embolisation de l'artère utérine est le plus souvent utilisée. L'essence de l'opération est d'injecter un médicament spécial dans le vaisseau de cet organe du système reproducteur. Un tel remède interfère avec l'apport sanguin au corps de l'utérus. En conséquence, l'apport de nutriments à la tumeur est bloqué et elle commence à mourir progressivement. L'inconvénient de la méthode - une douleur apparaît dans le bas de l'abdomen et une hémorragie peut s'ouvrir.

Complications

En l'absence de traitement opportun et qualifié des fibromes, cela peut provoquer les complications suivantes:

  • Hémorragie de l'utérus.
  • Noeud torsadé.
  • Nécrose nodulaire.
  • Déplacement de la masse dans le col de l'utérus et le vagin.
  • Fausse couche spontanée.

La prolifération de l'endomètre de l'utérus peut également conduire à la transition d'une tumeur bénigne vers une formation maligne. Dans ce cas, une thérapie plus sérieuse sera nécessaire que l'utilisation de médicaments. Seul un traitement rapide d'une formation bénigne aidera à éviter l'apparition d'une maladie maligne..

Puis-je tomber enceinte avec de petits fibromes utérins??

Est-il possible de tomber enceinte avec de petits fibromes utérins? Les médecins donnent une réponse positive à cette question. De plus, ils ne conseillent pas de reporter la conception. Si le nœud est petit, la femme a toutes les chances de tomber enceinte et de donner naissance à un bébé en bonne santé. L'essentiel est de subir régulièrement un examen gynécologique..

La grossesse est l'une des raisons de l'autodestruction de la tumeur. C'est parce que l'éducation ne reçoit pas le flux sanguin nécessaire. Si le nœud est détruit, la tumeur est retirée par chirurgie. L'intervention chirurgicale n'est effectuée que jusqu'à 7 mois de grossesse. Une intervention chirurgicale ultérieure peut provoquer des saignements de l'utérus.

Réclamation pour perte d'enfant

Le risque de fausse couche ou de naissance prématurée avec de petits fibromes existe dans les cas suivants:

  • Si plusieurs formations sont apparues ayant conduit à une déformation de cet organe génital.
  • Lorsque la tumeur est près du canal cervical.
  • Si la tumeur est située à côté du placenta.

Avec la capacité de s'auto-dissoudre

Après la formation d'une tumeur, il peut arriver que le nœud se résout. Cela ne se produit que si le taux d'œstrogène dans le sang diminue. Habituellement, une diminution de la concentration de cette hormone se produit avant le début de la ménopause..

Ce qui ne peut pas être fait?

Si le patient reçoit un diagnostic de petits fibromes, afin d'éviter les complications, il est recommandé de respecter les règles suivantes:

  • N'utilisez pas de contraceptifs oraux sans l'autorisation d'un spécialiste.
  • Ne soulevez pas d'objets lourds.
  • Éviter le stress.
  • Ne pas trop travailler.
  • Ne consommez pas beaucoup de liquides.
  • Pas d'avortement.
  • Refusez le massage, le sauna, le bain de vapeur, le solarium et les bains de soleil.

Si le gynécologue a diagnostiqué de petits fibromes, il n'est pas recommandé de négliger le traitement.

L'absence de traitement peut provoquer des complications, notamment une modification de l'état du néoplasme de bénin à malin.

Myome de l'utérus

Les fibromes utérins sont une maladie qui, selon le ministère de la Santé de la Fédération de Russie, affecte environ un tiers des femmes. Avec cette pathologie, des nœuds de tissu musculaire lisse se forment dans la paroi de l'organe. Il n'y a pas de cellules malignes dans les myomes, elles ne mettent pas la vie en danger, mais elles peuvent provoquer des symptômes, des problèmes de grossesse.

«L'échographie a montré que vous avez des fibromes dans l'utérus», ces mots inquiètent souvent les femmes. En fait, tout n'est pas si effrayant.

Causes des fibromes utérins

On pensait autrefois que les fibromes utérins sont une tumeur bénigne qui se développe en raison d'un déséquilibre entre les hormones sexuelles féminines - les œstrogènes et la progestérone. La science moderne sait que ce n'est pas le cas. Les scientifiques et les médecins sont obligés de l'admettre: pour le moment, il est impossible de nommer les raisons exactes du développement des fibromes utérins. Il existe deux théories:

La théorie embryonnaire affirme que les troubles surviennent avant même la naissance de la fille. Le fait est que les cellules musculaires lisses de la paroi de l'utérus du fœtus mûrissent relativement tard - à 38 semaines de gestation. Dans les intestins et la vessie, ces processus sont terminés en 16 semaines. En raison d'une maturation tardive, le tissu musculaire lisse de l'utérus reste dans un état instable plus longtemps, il existe donc un risque plus élevé de troubles conduisant à un myome.

La théorie traumatique dit que les dommages au myomètre se produisent pendant la vie. Elle peut être causée par de multiples périodes, curetage et avortement, maladies inflammatoires, actions imprudentes des obstétriciens pendant l'accouchement.

Le fibrome utérin ne se développe pas à cause des hormones, mais elles affectent sa croissance. Les ganglions myomateux n'apparaissent presque jamais chez les filles avant la première menstruation et diminuent après la ménopause.

Plusieurs facteurs augmentent le risque de développer des fibromes utérins:

  • Âge. La maladie touche 40 à 60% des femmes âgées de 35 ans et 70 à 80% à 50 ans.
  • Première menstruation à un âge précoce.
  • Hérédité. Les risques sont accrus si des fibromes utérins ont été diagnostiqués chez des parents proches.
  • en surpoids.

Les fibromes sont plus fréquents chez les femmes qui n'ont jamais accouché. Les risques diminuent avec le nombre de grossesses et de naissances.

Types de fibromes utérins

La paroi de l'utérus est comme un sandwich dont le «remplissage» est précisément la couche musculaire. L'intérieur de la cavité de l'organe est tapissé par la membrane muqueuse (endomètre), à ​​l'extérieur il est recouvert par la membrane séreuse (périmétrie). Les nœuds myomateux peuvent se développer vers l'intérieur ou vers l'extérieur, selon cela, ils sont divisés en trois types:

Les fibromes sous-séreux se développent sur la surface externe de l'organe, sur une large base (comme un monticule) ou sur un pédicule (comme un champignon). Ils ne provoquent le plus souvent pas de symptômes..

Les fibromes sous-muqueux font saillie dans la cavité de l'organe. Ils sont les plus problématiques, car ils sont la cause la plus fréquente de saignements et de problèmes de grossesse. Les fibromes sous-muqueux sont divisés en trois types:

  1. Type zéro - complètement dans la cavité utérine.
  2. Le premier type - faire saillie de moitié dans la cavité de l'organe.
  3. Le deuxième type - dépasse de moins d'un tiers.

Les fibromes intra-muros sont situés à l'intérieur de la couche musculaire, peuvent se développer davantage vers la cavité utérine, vers l'extérieur ou être au milieu.

Séparément, les fibromes cervicaux sont isolés.

Symptômes des fibromes utérins

La plupart des femmes ne présentent pas de symptômes ou ne réalisent même pas qu'elles ont des fibromes utérins. Souvent, le diagnostic est posé par hasard, lors d'une échographie pour une autre raison. Il y a des situations où une femme subit un test sanguin, une anémie (diminution du taux d'hémoglobine) est détectée et un examen plus approfondi montre que la raison en est une menstruation abondante due à des fibromes utérins.

Trois symptômes sont les plus courants:

  1. Règles abondantes, prolongées (plus d'une semaine) et douloureuses.
  2. Si le fibrome est gros, il comprime la vessie et le rectum. Des problèmes de selles et de miction surviennent. Une femme peut se plaindre d'avoir une constipation persistante, tire souvent pour uriner.
  3. Une hypertrophie abdominale se produit également avec de gros fibromes utérins. Les femmes n'attachent souvent pas beaucoup d'importance à ce symptôme, elles croient qu'elles viennent de s'améliorer..

Les douleurs dans le bas de l'abdomen, les jambes et le bas du dos, les douleurs pendant les rapports sexuels et d'autres symptômes sont moins fréquents et sont généralement causés par d'autres conditions médicales sous-jacentes.

Le myome de l'utérus n'est PAS une tumeur maligne. Mais les maladies oncologiques peuvent se manifester avec des symptômes similaires, vous devez donc consulter un gynécologue et être examiné.

Pourquoi les fibromes utérins sont-ils dangereux??

Il existe de nombreux mythes à ce sujet. Même certains gynécologues continuent à y croire, bien que des recherches scientifiques sérieuses aient été menées depuis longtemps et que tous les i aient été pointillés..

La principale idée fausse est que «avec le temps, le myome se transformera sûrement en cancer». Et de là découle la conclusion - "une terrible tumeur doit être enlevée le plus tôt possible". En fait, les fibromes utérins n'ont rien à voir avec le cancer. Les tumeurs malignes du myomètre sont appelées léiomyosarcomes. Leurs causes sont inconnues et il n'y a aucune preuve que cela puisse être dû à des fibromes utérins..

Les ganglions myomateux renaissent en tumeurs malignes pas plus souvent que le myomètre normal.

Le deuxième mythe courant est qu'une femme atteinte de fibromes utérins ne pourra pas tomber enceinte. En fait, ce n'est pas toujours le cas. Et même si les fibromes provoquent une infertilité ou une fausse couche, dans la plupart des cas, cela peut être corrigé avec un traitement..

Certains gynécologues de la «vieille école» intimident les femmes, disent qu'elles ne peuvent plus aller aux saunas, aux solariums, se détendre dans les pays chauds, s'entraîner dans la salle de sport, faire des massages et de la physiothérapie, faire l'amour. Il a été prouvé que ce n'est pas le cas. Une femme atteinte de fibromes utérins peut mener une vie bien remplie et active s'il n'y a pas de saignements abondants.

Aucun de ces facteurs ne fera croître rapidement les nœuds. En général, la croissance des fibromes utérins est une chose imprévisible. Dans chaque cas spécifique, il est impossible de dire comment la maladie se comportera en dynamique, quel que soit le mode de vie auquel une femme adhère et quelles que soient les restrictions qu'elle observe. Par conséquent, il est important de subir régulièrement une échographie et de surveiller l'état des nœuds..

Par exemple, une étude a suivi des femmes atteintes de fibromes utérins pendant un an. Les résultats étaient très différents. Dans certains, les nœuds pendant cette période ont diminué de 25%, dans d'autres, ils ont augmenté de 138%.

Qu'est-ce qui est vraiment dangereux avec les fibromes utérins? Certaines femmes développent des complications:

  • Anémie - une diminution du taux d'hémoglobine dans le sang en raison d'un saignement sévère. Il se manifeste sous forme de pâleur, de fatigue accrue, de faiblesse, de maux de tête et d'étourdissements.
  • Certains fibromes utérins conduisent à l'infertilité et à une fausse couche.
  • Les femmes atteintes de fibromes utérins ont un risque 2 à 2,5 fois plus élevé de syndrome climatérique - un complexe de symptômes qui surviennent peu de temps avant, pendant et après la ménopause.

Comment les gynécologues modernes traitent les fibromes utérins?

En gynécologie moderne, non seulement la compréhension du mécanisme de développement des fibromes utérins a changé, mais également les approches de son traitement. Différentes méthodes sont utilisées, chacune d'elles a ses propres avantages et indications. Tout d'abord, vous devez déterminer si une femme a besoin d'un traitement. Si les fibromes utérins sont petits, ne se développent pas et ne provoquent pas de symptômes, l'observation au fil du temps suffit.

Ainsi, il est nécessaire de traiter une femme atteinte de fibromes utérins si:

  1. Il y a l'un des trois symptômes dont nous avons parlé ci-dessus.
  2. Les deux ou trois dernières échographies, effectuées à un intervalle de 4-6 mois, ont montré que le myome est en constante croissance.
  3. Une femme veut avoir un bébé et les fibromes peuvent interférer avec l'apparition, la gestation.

Chirurgie

Comme les fibromes utérins antérieurs étaient considérés comme une tumeur (bien que bénigne), ils l'ont combattue radicalement. Souvent, les médecins ont immédiatement suggéré que les femmes se font enlever leur utérus. «Envisagez-vous de tomber enceinte plus? Alors pourquoi as-tu besoin de ce sac de nœuds? " Auparavant, on pouvait souvent entendre cela des médecins. Et si un gynécologue moderne le dit, il vaut mieux rester loin de lui. L'opération d'ablation chirurgicale de l'utérus (hystérectomie) est une mesure extrême, elle est autorisée lorsqu'il est absolument impossible de faire autrement.

L'utérus est nécessaire non seulement pour porter une progéniture. Cet organe remplit d'autres fonctions importantes dans le corps féminin. Après l'ablation de l'utérus, le syndrome posthystérectomie se développe, il menace de complications graves.

Une autre option chirurgicale est la myomectomie. Pendant l'opération, le chirurgien n'enlève que les fibromes, l'utérus reste en place et la femme peut devenir enceinte à l'avenir. L'intervention chirurgicale peut être réalisée de différentes manières: par incision, ponction (laparoscopique), à ​​l'aide d'installations robotiques, sans incision à travers le vagin.

Conséquences de l'ablation des fibromes utérins et grossesse

Après la myomectomie, les symptômes des fibromes utérins disparaissent, la femme peut devenir enceinte et avoir un bébé. Mais le principal inconvénient du traitement chirurgical est le risque élevé de récidive. Après 4 à 5 ans, environ la moitié des femmes opérées auront à nouveau des fibromes. Par conséquent, l'opération est indiquée dans les cas où une femme envisage une grossesse dans un proche avenir, et pas quelque temps plus tard..

Autres conditions dans lesquelles l'élimination des fibromes peut être effectuée:

  • Si le médecin est sûr que pendant l'opération, la cavité utérine ne sera pas ouverte et l'organe n'aura pas à être retiré.
  • Sauf s'il reste de nombreuses grandes cicatrices sur l'utérus.

Cependant, même une cicatrice peut créer des problèmes pendant la grossesse et devenir une indication pour une césarienne. Une autre complication possible est les adhérences qui peuvent conduire à l'infertilité. Sans parler du fait que toute intervention chirurgicale comporte certains risques. Ces dernières années, la liste des indications de la myomectomie a été considérablement réduite, car de nouvelles techniques mini-invasives sont apparues..

Méthode moderne de traitement des fibromes utérins - EAU

Une procédure appelée embolisation de l'artère utérine - abrégée en EAU - existe depuis plusieurs décennies, mais elle n'a été largement utilisée que récemment pour traiter les fibromes utérins. Pour cette raison, même certains gynécologues se méfient d'elle. Mais des études scientifiques ont prouvé de manière concluante qu'il s'agit d'une méthode efficace et sûre, et qu'elle convient à la plupart des femmes atteintes de fibromes utérins qui ont besoin d'un traitement..

L'essence de la procédure est que sous contrôle des rayons X, un cathéter est inséré dans le vaisseau alimentant les fibromes utérins, et à travers lui un médicament embolisant spécial est inséré. Ce médicament se compose de particules microscopiques qui obstruent la lumière des petits vaisseaux. Le nœud myomateux cesse de recevoir de l'oxygène et des nutriments, meurt et est remplacé par du tissu conjonctif. Si le fibrome se trouve à l'intérieur de la cavité de l'organe sur le pédicule, il se sépare et sort.

L'embolisation de l'artère utérine présente plusieurs avantages par rapport aux méthodes chirurgicales de traitement des fibromes:

  • Il s'agit d'une procédure non invasive. Aucune anesthésie nécessaire. Aucune incision - un cathéter est inséré dans l'artère fémorale par une petite ponction dans la cuisse supérieure.
  • Aucun risque de complications liées à la chirurgie.
  • La récupération se produit rapidement après les EAU. Le deuxième ou troisième jour après la procédure, la femme est renvoyée chez elle.
  • La période de rééducation est beaucoup plus courte qu'après myomectomie.

Et le plus important est le résultat. La recherche montre que 98% des femmes après les EAU n'ont pas besoin de traitements supplémentaires. Dans le même temps, après une myomectomie, en raison de la forte probabilité de récidive des fibromes, des médicaments hormonaux sont prescrits aux femmes.

Le risque de récidive après les EAU est inférieur à 1%. Si le nœud myomateux est retrouvé, la procédure peut être répétée.

L'embolisation des artères utérines est le traitement préféré des fibromes si une femme envisage une grossesse à long terme, si de nombreux ganglions se trouvent dans l'utérus.

Pourquoi les gynécologues ne parlent-ils pas toujours aux femmes de ce type de traitement? Premièrement, certains médecins eux-mêmes sont mal informés sur la procédure des EAU pour les fibromes. Ils agissent sur le principe «et si ce n'est pas encore suffisamment étudié et dangereux». Bien que, comme nous l'avons déjà dit, il n'y ait aucune raison pour de telles pensées: l'efficacité et la sécurité des EAU ont été prouvées dans des études cliniques sérieuses..

Deuxièmement, tous les médecins ne maîtrisent pas la technique des EAU et toutes les cliniques ne disposent pas des équipements nécessaires à sa mise en œuvre. Les gynécologues travaillent à l'ancienne et hésitent à référer «leurs» patients à d'autres spécialistes.

Que devrait faire une femme qui a reçu un diagnostic de fibromes utérins? Devenez un patient bien informé. Vous pouvez trouver de nombreuses informations sur Internet sur l'embolisation de l'artère utérine. S'il n'y a pas de spécialiste dans votre ville qui pratique ce type de traitement, vous pouvez vous rendre à la clinique européenne ou obtenir une consultation à distance de notre médecin - pour cela, envoyez les résultats de la recherche à notre e-mail.

Les drogues aident-elles?

Le traitement médical des fibromes utérins est possible, mais les indications pour son utilisation sont limitées. Il est conseillé d'utiliser un seul médicament - l'acétate d'ulipristal. Il bloque les récepteurs de l'hormone progestérone et arrête la croissance des fibromes. Les nœuds sont réduits dans 60% des cas. Il est recommandé d'effectuer deux ou trois cycles de traitement à intervalles de 2 mois, tout en effectuant régulièrement une échographie et en surveillant la croissance des ganglions.

Une telle thérapie n'est indiquée que pour les jeunes femmes atteintes de fibromes utérins jusqu'à 3 cm et son inconvénient est qu'elle n'a qu'un effet temporaire. Il est impossible de prédire quand la croissance des fibromes recommencera après un traitement..

Existe-t-il des mesures efficaces pour prévenir les fibromes utérins?

Étant donné que les causes exactes de la maladie sont inconnues, il n'existe aucune méthode efficace de prévention..

Les risques sont réduits chez les femmes qui ont plusieurs enfants. Mais, bien sûr, la protection contre les fibromes utérins est loin d'être la première dans la liste des raisons pour lesquelles les femmes envisagent une grossesse, et ce n'est pas un facteur déterminant..

La mesure la plus importante est des visites régulières chez le gynécologue et une échographie. Ils aident à diagnostiquer les fibromes utérins à temps, à évaluer leur taille en dynamique et à savoir quand un traitement est nécessaire.

Le gynécologue Dmitry Mikhailovich Lubnin, le premier médecin de Russie à avoir soutenu une thèse sur l'utilisation de l'embolisation de l'artère utérine pour le traitement des fibromes utérins, travaille à la Clinique européenne. Notre médecin pratique les EAU depuis de nombreuses années et est bien conscient de toutes les subtilités de la procédure, de la gestion des femmes après celle-ci. Inscrivez-vous pour une consultation avec Dmitry Mikhailovich à la clinique européenne.