Hémangiome du foie

Carcinome

L'hémangiome du foie est un néoplasme vasculaire bénin d'origine embryonnaire. Selon les statistiques, les hémangiomes dans un ou deux lobes du foie sont présents dans 7% de la population, se classant au premier rang en termes de prévalence parmi tous les néoplasmes bénins du système hépatobiliaire.

Causes de l'hémangiome hépatique

La cause des hémangiomes dans le foie est considérée comme une violation des processus de pose des vaisseaux du lit veineux au cours du premier trimestre de la grossesse, en raison de l'effet de facteurs dommageables sur le corps maternel. Une corrélation directe entre l'incidence des hémangiomes et le groupe sanguin A (II) suggère la présence d'une composante génétique dans la pathogenèse et la possibilité d'hériter d'une tendance à former des hémangiomes.

Les hémangiomes du foie diagnostiqués chez les nourrissons disparaissent d'eux-mêmes dans environ 80% des cas. À l'âge adulte, les gros ganglions hémangiomateux sont plus souvent trouvés chez les femmes. Selon une hypothèse, les œstrogènes (hormones sexuelles féminines) augmentent le taux de croissance des néoplasmes vasculaires. Chez de nombreuses patientes, les premiers signes d'hémangiome sont apparus pendant la grossesse ou lors de la prise de médicaments contenant des œstrogènes.

Selon une autre version, les causes de l'hémangiome hépatique ne sont pas associées à la croissance tumorale et résident dans des malformations congénitales des vaisseaux sanguins, qui conduisent à une télangiectasie - expansion persistante des capillaires. En ce qui concerne la forme caverneuse, l'hypothèse est en partie confirmée par des cas de détection d'hémangiomes multiples ou d'hémangiomatose totale, ce qui est rare pour les tumeurs. Les résultats des études pathomorphologiques du substrat des ganglions placent les hémangiomes hépatiques à un endroit intermédiaire entre la tumeur embryonnaire et la malformation congénitale des veines hépatiques.

Formes

Dans la pratique gastro-entérologique, il existe une tendance à une interprétation large du concept d '«hémangiome»: c'est le nom de presque tous les néoplasmes bénins des vaisseaux hépatiques, y compris les angiomes veineux, caverneux, uviformes et capillaires, ainsi que les hémangioendothéliomes bénins.

En fait, les hémangiomes, selon la structure, sont classés en capillaires et caverneux. L'hémangiome capillaire se compose de plusieurs cavités sinusoïdales remplies de sang, séparées par des septa de tissu conjonctif. Chaque sinusoïde contient un vaisseau.

La plus grande menace est une rupture d'hémangiome avec une hémorragie intrapéritonéale étendue et une perte de sang importante, qui peut être déclenchée par des mouvements brusques, un effort physique excessif ou un traumatisme de la région abdominale..

L'hémangiome caverneux du foie, ou caverome, se forme à la suite de la fusion de plusieurs cavités en une seule. Les ganglions caverneux peuvent atteindre de grandes tailles - 10 cm ou plus, et dans 10 à 15% des cas dans le parenchyme hépatique, deux ou trois formations ou plusieurs petits caveromes jusqu'à 2 cm de taille sont simultanément présents.

Symptômes de l'hémangiome hépatique

Dans la plupart des cas, l'hémangiome hépatique ne dépasse pas 3-4 cm et ne se manifeste par rien. Les manifestations cliniques ne sont observées qu'avec une augmentation du nœud jusqu'à 5 à 6 cm ou plus, lorsque la tumeur commence à presser les organes et les vaisseaux sanguins adjacents et à blesser les tissus, provoquant des saignements internes, mais les hémangiomes géants ne représentent pas plus de 8 à 10% des cas. Étant donné que les ganglions tumoraux sont caractérisés par une croissance lente, la manifestation de l'hémangiome survient généralement à un âge mûr - de 40 à 50 ans.

Les premiers symptômes de l'hémangiome hépatique sont non spécifiques et caractéristiques de nombreuses maladies du système hépatobiliaire:

  • douleur douloureuse dans l'hypochondre droit;
  • épisodes fréquents de nausée;
  • éructations et amertume dans la bouche;
  • hypertrophie du foie;
  • une sensation de compression dans l'estomac;
  • jaunisse;
  • symptômes dyspeptiques.

Diagnostique

L'hémangiome asymptomatique est généralement découvert par hasard lors d'une échographie, d'une IRM ou d'un scanner multispiral des organes abdominaux dans le cadre d'un examen de routine ou d'un examen pour une autre maladie. Pour clarifier la nature bénigne du néoplasme, une scintigraphie statique, une étude de radio-isotopes, est nécessaire. La concentration sélective du radio-indicateur dans le foie permet d'identifier les zones altérées et les foyers pathologiques dans le parenchyme hépatique et de distinguer les tumeurs malignes des tumeurs bénignes, de différencier l'hémangiome avec les kystes et les parasites finlandais, de clarifier sa taille et sa localisation, et également d'identifier les pathologies concomitantes - changements diffus dans le parenchyme, hypertension hépatomique etc.

Lorsque le néoplasme est localisé dans le lobe droit du foie, il est également nécessaire de subir une angiographie du tronc coeliaque pour évaluer l'état du flux sanguin et la présence de caillots sanguins dans les phases artérielle, veineuse et capillaire. Pour évaluer l'état général du système hépatobiliaire, des tests sanguins cliniques et des tests de la fonction hépatique peuvent être prescrits.

Selon les statistiques, les hémangiomes dans un ou deux lobes du foie sont présents dans 7% de la population, se classant au premier rang en termes de prévalence parmi tous les néoplasmes bénins du système hépatobiliaire.

Traitement de l'hémangiome hépatique

Avec une petite taille du néoplasme, le traitement n'est généralement pas nécessaire. Pour contrôler la dynamique du processus, il est recommandé au patient une observation systématique par un gastro-entérologue. Trois mois après le diagnostic, une échographie de contrôle ou IRM du foie et des voies biliaires est prescrite. Si la tumeur n'augmente pas, le patient subit des examens ultérieurs une à deux fois par an.

Pour maintenir les fonctions du système hépatobiliaire, il est important d'adhérer à un régime modéré et d'éviter l'automédication avec des médicaments à effet hépatotoxique. Le régime recommandé pour l'hémangiome hépatique a été développé par M. Pevzner et est connu dans la pratique gastro-entérologique sous le nom de tableau 5. Limitez la consommation de graisses, de purines, d'acide oxalique, de sel, de fibres grossières et d'aliments riches en extraits qui stimulent la production d'enzymes digestives. Les légumes et les fruits riches en fibres doivent être moulus, le pain blanc doit être séché au four et la viande nerveuse doit être finement hachée. La nourriture et les boissons sont mieux consommées chaudes. La base du menu pour l'hémangiome du foie devrait être des soupes laitières et végétariennes ne contenant pas d'oseille et de pâte de tomate, des plats bouillis et cuits au four; des ragoûts peuvent être ajoutés occasionnellement. Il est conseillé d'exclure complètement les aliments frits de l'alimentation. Sont également soumis à l'interdiction:

  • bouillons riches;
  • viande rouge et abats;
  • viandes fumées et saucisses;
  • fromages gras et produits laitiers;
  • poisson gras et poisson en conserve, caviar granulé;
  • champignons;
  • les légumineuses;
  • maïs, chou blanc cru, aubergine, radis, radis, navet, gingembre, rhubarbe, oseille, épinards;
  • gruau d'orge perlé, d'orge et de maïs;
  • pain grossier;
  • Chocolat;
  • crème glacée;
  • pâtisseries riches et pâte feuilletée;
  • tous types de marinades.

Dans les boissons, les jus fraîchement pressés et concentrés, le café, le cacao, le thé vert, l'hibiscus, le soda sucré et l'alcool ne sont pas souhaitables. Pour améliorer le métabolisme des protéines et des lipides, un apport bien sûr en préparations de vitamine B est montré12; si nécessaire, une cure d'hépatoprotecteurs est prescrite.

En cas de prolifération du nœud hémangiomateux et d'apparition de symptômes alarmants, la question de l'élimination radicale du néoplasme est considérée. L'opération est prise en charge par:

  • noeud de plus de 5 cm;
  • croissance rapide du néoplasme (plus de 50% par an);
  • compression des vaisseaux sanguins et des organes voisins;
  • infection tumorale;
  • thrombose vasculaire et nécrotisation de l'hémangiome;
  • rupture des tissus tumoraux avec hémorragie intrapéritonéale;
  • suspicion de malignité.

Les hémangiomes du foie diagnostiqués chez les nourrissons disparaissent d'eux-mêmes dans environ 80% des cas.

Diverses techniques chirurgicales sont utilisées pour éliminer les hémangiomes de différentes tailles et emplacements:

  • résection segmentaire du foie - ablation d'un ou plusieurs segments touchés par l'hémangiome. Les limites des segments sont déterminées en tenant compte de la structure bilio-vasculaire;
  • lobectomie - ablation du lobe affecté du foie le long de la frontière anatomique;
  • hémihépatectomie - ablation des segments V, VI, VII et VIII du lobe droit du foie avec drainage des voies biliaires. Si nécessaire, retirez également le segment IV du lobe gauche.

Pour réduire le volume de l'opération et prévenir les complications postopératoires, le patient se voit prescrire un traitement hormonal avant l'opération, visant à réduire le nœud vasculaire.

Les contre-indications au traitement chirurgical radical sont:

  • invasion de la tumeur dans les grosses veines,
  • cirrhose du foie;
  • localisation des hémangiomes dans les deux lobes du foie;
  • hémangiomatose multiple.

Une alternative au traitement chirurgical peut être des techniques non invasives - la sclérothérapie et l'embolisation des hémangiomes par radiothérapie, micro-ondes et thérapie au laser. L'une des directions prometteuses est l'introduction de particules ferromagnétiques dans les tissus tumoraux afin de générer un champ électromagnétique à haute fréquence, ce qui provoque une augmentation significative de la température au niveau du nœud hémangiomateux et la mort massive des cellules tumorales..

Complications et conséquences possibles

La plus grande menace est une rupture d'une tumeur avec une hémorragie intrapéritonéale étendue et une perte de sang importante, qui peut être déclenchée par des mouvements brusques, un effort physique excessif ou un traumatisme de la région abdominale. Par conséquent, en cas de douleur abdominale aiguë durant plus de deux heures, il est nécessaire de consulter d'urgence une assistance médicale..

Dans le contexte d'une augmentation persistante de la pression dans le système porte du foie, des saignements gastro-intestinaux peuvent survenir; il existe également une probabilité de septicémie due à une infection de l'hémangiome ou à une nécrose des tissus du nœud hémangiomateux due à une thrombose des vaisseaux alimentant la tumeur. En cas d'hémangiomatose totale avec lésion d'une partie importante du parenchyme, une insuffisance hépatique et une cirrhose du foie peuvent se développer.

Prévoir

Avec un petit hémangiome, le pronostic est favorable: en règle générale, un néoplasme jusqu'à 4-5 cm de taille ne provoque pas de détérioration grave du bien-être et ne limite pas les capacités physiques du patient. Après l'ablation des grands hémangiomes, la possibilité de rechute n'est pas exclue. La dégénérescence maligne des hémangiomes est extrêmement rare. L'un des signes de malignité peut être la croissance rapide d'un néoplasme..

La prévention

En raison de la nature congénitale de la pathologie, une femme enceinte est responsable de la prévention des hémangiomes, surtout s'il y a déjà eu des cas de néoplasmes vasculaires du foie dans les antécédents familiaux. Dans les premiers stades de la grossesse, il est important d'éviter les infections virales, le contact avec des pesticides et la prise de médicaments puissants ayant des effets tératogènes.

Seule la prévention des complications de l'hémangiome hépatique dépend du comportement du patient. Pour suivre la dynamique du processus, il est important de subir des examens programmés en temps opportun et de prendre des mesures dès les premiers signes de problèmes. Afin de prévenir les saignements internes, il vaut la peine d'éviter les sports traumatiques ou d'utiliser des moyens fiables de protection de la région abdominale, et les femmes, lorsqu'elles choisissent des contraceptifs oraux ou avant de suivre un traitement hormonal, doivent avertir le gynécologue de la présence d'un hémangiome hépatique..

Hémangiome du foie - qu'est-ce que c'est, causes, symptômes et traitement

L'hémangiome du foie (hémangiome hépatique latin) est une lésion vasculaire néoplasique bénigne. Une prolifération vasculaire sanguine dans la plus grande glande de sécrétion externe peut survenir chez un adulte et un enfant.
Dans la plupart des cas, les symptômes de l'hémangiome hépatique sont absents et si sa taille dépasse 5 cm, une douleur est ressentie dans le bas-ventre droit, ce qui nécessite un traitement immédiat, un régime alimentaire et d'autres méthodes de réponse thérapeutique.

Qu'est-ce que l'hémangiome hépatique et comment se forme-t-il?

L'hémangiome est une tumeur bénigne qui forme une lésion vasculaire néoplasique. La soi-disant malformation vasculaire est construite à partir de vaisseaux veineux normaux qui se trouvent dans tout le corps humain. Habituellement, une telle tumeur est localisée dans le parenchyme hépatique et peut se produire sous forme de néoplasmes uniques ou multiples.
Les tissus sanguino-veineux envahis sont petits, ne dépassant pas 3 cm de diamètre. De telles formations ne causent pas de douleur à une personne. L'exception est considérée comme les hémangiomes géants, qui atteignent des tailles supérieures à 10 cm de diamètre. Une telle prolifération d'une boule de sang veineux se fait déjà sentir avec une douleur dans le foie..
Après avoir entendu le diagnostic d'hémangiome hépatique, les patients se demandent s'il met leur vie en danger et comment se débarrasser de cette pathologie.
Les experts médicaux affirment qu'il s'agit du processus de création de tissu normal à certains endroits sous l'influence de divers facteurs. L'hémangiome est caractérisé par la formation d'un groupe de vaisseaux sanguins sains qui ne peuvent plus changer et, par conséquent, être une tumeur maligne.

C'est pourquoi l'hémangiome hépatique ne métastasera jamais dans d'autres organes de la vie et sera la cause d'une formation maligne, c'est-à-dire d'un cancer du foie..

Causes de l'hémangiome hépatique

Les hémangiomes chez les enfants associés à des troubles au cours du développement fœtal sont un problème courant. Cependant, dans la plupart des cas, la formation vasculaire de type tumoral disparaît à l'adolescence. Cette situation s'applique également à une partie importante des autres hémangiomes présents sur la peau humaine..
Les cellules endothéliales auto-formées apparaissent comme une expression de changements qui se produisent tout au long de la vie, consistant en de nombreux facteurs:

  • les changements dans l'environnement;
  • les effets des substances nocives sur le corps;
  • une mauvaise nutrition;
  • l'abus d'alcool;
  • situations stressantes et bien plus.

C'est pourquoi il n'y a aucune explication documentée de la formation de la cause de l'hémangiome hépatique. Le plus souvent, la manifestation clinique est gênante pour les femmes que pour les hommes. Le pourcentage d'anomalies hépatiques est de 4: 1. Un néoplasme bénin peut survenir à tout âge, cependant, l'hémangiome hépatique est très rare chez les enfants..

La douleur hépatique est-elle un symptôme d'hémangiome??

Les signes et symptômes d'hémangiome hépatique sont très rares. Fondamentalement, c'est une condition asymptomatique qui peut passer inaperçue pendant toute une vie.
Cependant, des symptômes liés à la taille de la tumeur apparaissent parfois. Un hémangiome hépatique volumineux dépassant quelques centimètres (plus de 5 cm) provoque une augmentation de volume et, par conséquent, un étirement de la capsule hépatique, qui est fortement innervée.
C'est pourquoi il y a des douleurs désagréables et prolongées dans le foie, caractérisées par une douleur sourde et écrasante sous l'arc costal droit..
Parfois, il y a des changements dans l'hémangiome - calcification et / ou thrombose, résultant d'un flux sanguin très lent dans le néoplasme, qui peut se manifester par des conditions subfébriles.
Dans les cas extrêmes, lorsque l'hémangiome hépatique est volumineux, il peut également exercer une pression sur les organes adjacents au foie. De plus, la boule de sang veineux peut se rompre et saigner dans la cavité péritonéale. Cette situation est extrêmement rare, mais très dangereuse et nécessite une intervention chirurgicale urgente..
Cependant, il ne faut pas oublier qu'une véritable menace peut être une lésion hépatique insignifiante, qui provoquera une explosion soudaine, même d'un petit hémangiome situé directement sous la capsule hépatique..

Comment l'hémangiome est-il déterminé?

Le diagnostic de l'hémangiome dans le foie est le plus souvent déterminé par hasard et un diagnostic préliminaire se pose lors d'une échographie de la cavité abdominale, réalisée en raison d'autres maladies du tube digestif.
L'échographie du foie ne peut déterminer de manière préliminaire l'étendue de la lésion que lorsque la formation ovale dépasse 5 cm et que sa séparation du parenchyme hépatique environnant est bien définie.
Une image diagnostique plus informative ne peut être obtenue qu'à l'aide de la tomodensitométrie (TDM), et en cas de doute, il est nécessaire d'envisager un examen diagnostique dans des cliniques spécialisées utilisant l'imagerie par résonance magnétique (IRM) ou la scintigraphie utilisant des isotopes radioactifs.

Types de tumeurs bénignes du foie

Ces néoplasmes hépatiques sont classés en fonction des signes diagnostiques. Les types courants sont:

  • Hémangiome caverneux, qui est une formation de cavité formée de petites structures sanguines aux contours irréguliers et d'une consistance extraordinaire. Ce type de tumeur bénigne est sujet à une croissance rapide..
  • L'hémangiome capillaire ressemble à une baie dont la croissance ne dépasse pas 5 cm de diamètre.
  • L'hémangiome membraneux est un caillot sanguin ressemblant à une tumeur avec plusieurs septa membraneux différents.

Selon le type de plexus vasculaire, l'effet médical approprié est sélectionné.

Comment traiter l'hémangiome hépatique?

Dans la plupart des cas, le traitement de l'hémangiome hépatique n'est pas nécessaire. Il vous suffit de surveiller la vitesse de croissance. L'ablation chirurgicale des hémangiomes est réalisée pour des raisons médicales spéciales:

  • dépassant le diamètre de la croissance vasculaire de plus de 10 cm;
  • un état de fièvre, d'hypertension artérielle et d'autres symptômes de douleur avec un hémangiome élargi;
  • violation de la coagulation sanguine - coagulopathie;
  • autres doutes diagnostiques lors de l'examen de l'image.

Parfois, s'il est impossible d'effectuer une chirurgie de l'hémangiome en raison de contre-indications, une intervention chirurgicale percutanée est effectuée, qui comprend la libération superficielle tissulaire de l'hémangiome. La radiothérapie est considérée comme une alternative.

Les patients qui ne nécessitent pas de chirurgie doivent être sous la surveillance constante d'une clinique externe gastro-entérologique spécialisée et effectuer une échographie de contrôle (ÉU) de la cavité abdominale tous les 12 mois..

Certains patients recherchent des remèdes maison pour l'hémangiome. Cependant, tout traitement de l'hémangiome avec des herbes, des infusions et des décoctions est absolument inefficace et inutile..
La médecine traditionnelle ne peut avoir un effet positif qu'en tant que moyen d'auto-guérison des cellules hépatiques, et rien de plus..

Hémangiome dans le foie - complications possibles

Une tumeur bénigne du foie - hémangiome, entraîne rarement des complications graves. La seule complication grave est la rupture des vaisseaux sanguins de l'hémangiome, puis une hémorragie dans la cavité abdominale. Cela ne s'applique qu'à un groupe très restreint de patients présentant des lésions de plus de 10 cm de diamètre. Une intervention chirurgicale urgente est nécessaire pour contrôler l'hémorragie, suivie de l'ablation de la croissance hépatique si possible.
Symptômes indiquant un hémangiome rompu:

  • douleur intense et croissante qui ne disparaît pas malgré la prise d'analgésiques
  • fièvre;
  • violation de la conscience;
  • transpiration et peau pâle.

Si vous trouvez de tels symptômes, vous devez immédiatement appeler une ambulance..

Alcool et aliments diététiques pour l'hémangiome hépatique

Le traitement à base de plantes naturelles pour l'hémangiome n'est pas possible, mais le traitement peut être soutenu par un régime alimentaire approprié. Avec l'hémangiome hépatique, les principes du régime alimentaire habituel du foie doivent être suivis - limiter les aliments gras, frits et lourds.
Afin de ne pas surcharger l'organe digestif, il est recommandé de prendre des repas 5 à 6 fois par jour et d'interdire la nourriture 2,5 à 3 heures avant le coucher. Limitez la consommation de sel, d'épices, de café fort et de thé.
Cependant, les restrictions alimentaires ne doivent pas affecter la perte de valeur énergétique du corps, en fonction de son âge et de son sexe..
Des restrictions spéciales sont la consommation d'alcool. Avec l'hémangiome hépatique, cependant, comme avec d'autres maladies du foie, il est recommandé de limiter au minimum la consommation de boissons alcoolisées.
L'éthanol, consommé en excès, endommage les hépatocytes, les structures de base des cellules du parenchyme hépatique, et perturbe leur capacité à se régénérer, c'est-à-dire à restaurer.
Lors de la détermination des saignements dans le foie, les femmes doivent en particulier renoncer à l'alcool, car la résistance de cet organe du système digestif est cinq fois inférieure à celle des hommes.

Prévision et prévention

Un pronostic favorable dépend du degré de prolifération vasculaire. Moins c'est mieux. Étant donné que le facteur étiologique n'est pas entièrement déterminé, la prévention thérapeutique sera le respect des règles diététiques de la nutrition et d'un mode de vie sain..
Prenez soin de vous et soyez toujours en bonne santé!

Quel est le danger de l'hémangiome hépatique et comment y faire face

L'hémangiome du foie, qui est détecté chez les enfants et les adultes, est le nom collectif des pathologies vasculaires de la glande. Il existe plusieurs néoplasmes considérés comme bénins. Pour la plupart, la maladie est asymptomatique et est diagnostiquée par hasard. Avec un certain succès, le patient peut ne pas savoir de toute sa vie qu'il a une tumeur vasculaire..

Qu'est-ce que l'hémangiome hépatique

L'hémangiome est une tumeur bénigne formée à partir de cellules auto-impliquées de vaisseaux sanguins. Dans le classificateur international des maladies, il est répertorié sous le code CIM-10.

Les angiomes vasculaires du foie sont diagnostiqués chez 7% de la population mondiale et le rapport femmes / hommes est de 5: 1. Parmi les néoplasmes, ils occupent la deuxième place, tandis que l'hémangiome du lobe droit du foie est plus fréquent que celui du gauche.

Plus de 80% des tumeurs retrouvées chez les nouveau-nés régressent en peu de temps et disparaissent spontanément. L'hémangiome du foie est typique en une seule manifestation et les cas de multiplicité sont assez rares.

Raisons de développement

Dans l'angiome vasculaire, malgré de nombreuses études, aucune raison spécifique de la formation n'a été identifiée. Cependant, on sait que l'initiation du trouble commence in utero, au premier trimestre, à la suite de quoi la tumeur peut être considérée comme une pathologie congénitale des vaisseaux veineux. Les médecins identifient plusieurs facteurs présomptifs qui provoquent la survenue d'un angiome:

  1. Prédisposition héréditaire. Puisqu'une tumeur vasculaire est diagnostiquée chez les nourrissons, il existe une théorie selon laquelle les anomalies sont inhérentes à l'appareil chromosomique lui-même, ou que l'enfant a un conflit dans les gènes des parents.
  2. Les hormones. Il y a des cas fréquents de détection d'angiome vasculaire du foie chez la femme pendant la grossesse, ce qui confirme l'effet des taux hormonaux sur le néoplasme. Il n'y a aucune preuve que les œstrogènes provoquent son apparition, peut-être qu'ils n'affectent que la croissance d'une tumeur existante, ce qui permet de la détecter.
  3. Blessures traumatiques. L'apparition d'un hémangiome hépatique chez l'adulte peut être le résultat d'une lésion de l'hypochondre droit, qui est un provocateur de l'apparition d'une tumeur.
  4. Nature infectieuse. Sur la base du fait que la maladie est déjà déterminée au stade embryonnaire, on suppose que la cause de la formation d'un angiome vasculaire peut être une maladie virale ou infectieuse précédemment transmise par la mère.

Classification des hémangiomes

Malgré l'étude de la maladie, il n'y a pas de décision finale sur ce qu'est un hémangiome hépatique, comment ce trouble doit être considéré comme une tumeur ou une anomalie vasculaire et quel traitement est préférable..

L'origine de la tumeur est confirmée par les facteurs suivants:

  • croissance invasive;
  • criticité des niveaux hormonaux;
  • tendance à rechuter une fois retiré.

La théorie de l'anomalie vasculaire est confirmée par la présence de multiples hémangiomes sur le foie, ce qui est tout à fait rare pour le cancer et l'oncologie. Il existe des cas connus de lésions de l'ensemble du parenchyme par de petits néoplasmes - une telle hémangiomatose totale forme rapidement une insuffisance hépatique et, par conséquent, une cirrhose.

Selon la structure

Il existe plusieurs classifications d'hémangiomes hépatiques. Le plus souvent, les néoplasmes sont divisés en fonction des spécificités de la structure histologique:

  • Capillaire. Ce groupe ressemble à de petites formations (moins de 5 cm) formées par un entrelacement de petits vaisseaux du foie, qui sont entrecoupés de petites cavités remplies de sang. Cette forme d'hémangiome, plus caractéristique des tumeurs épithéliales, est rare sur le foie. Sa particularité est la formation autour de son vaisseau veineux, qui donne lieu à la multiplicité, tandis que la forme caverneuse soude les cavités en une "boule" et est toujours unique.
  • Caverneux. Un angiome vasculaire de cette forme ressemble à une cavité à une ou plusieurs chambres avec des parois endothéliales (cellules de la couche interne des capillaires) et des tissus fibreux, remplis de sang. Cette forme est souvent diagnostiquée chez les bébés. Cela n'a aucun effet sur le bien-être. Pour une telle tumeur, avec la croissance d'un enfant, ce n'est pas une croissance typique, mais une résorption spontanée.

Selon l'emplacement et la taille

L'angiome vasculaire hépatique est le plus souvent un, ne dépassant pas 3 cm. Le diagnostic d'une petite tumeur, puisque les symptômes ne sont pas exprimés, se produit le plus souvent par hasard. Le patient ne suppose souvent même pas qu'il a une pathologie.

Avec une augmentation du néoplasme jusqu'à 10 cm, les symptômes deviennent assez brillants (hypochondre droit douloureux, jaunisse). Dans ce cas, un traitement est nécessaire - thérapie ou chirurgie - qui est déterminé individuellement pour chaque patient.

Par localisation sur la glande, les maladies sont subdivisées:

  • défaite du lobe droit;
  • pathologie du lobe gauche.

En fonction de la distribution

L'angiome vasculaire, contrairement aux formations oncologiques, peut être unique ou multiple. Cette caractéristique est décisive pour la nomination du traitement..

  • Célibataire. Il est caractéristique de l'hémangiome caverneux - dans ce cas, sa croissance atteint la taille du lobe hépatique.
  • Plusieurs. La manifestation de ce type est typique d'un hémangiome capillaire - elle forme plusieurs petits néoplasmes d'un diamètre inférieur à 3 cm, en l'absence d'une seule croissance tumorale.

Hémangiome chez les enfants et les femmes enceintes

L'apparition d'un néoplasme hépatique chez un enfant confirme la théorie de l'origine héréditaire de la tumeur. Il est le plus souvent impossible de le détecter chez un bébé en bas âge sans études spécialisées, cependant, si des pathologies vasculaires sont présentes sur la peau d'un nouveau-né, il est possible de supposer avec une forte probabilité la présence d'une maladie du foie.

Il y a des cas fréquents de résorption spontanée d'une formation bénigne congénitale détectée chez un enfant. Avec une augmentation de la taille de la tumeur, le bébé présente des symptômes:

  • jaunisse;
  • insuffisance cardiaque;
  • insuffisance rénale;
  • hémorragie interne.

La manifestation de tels symptômes d'hémangiome hépatique indique la nécessité d'un examen complet de l'enfant. La biopsie pour les petits enfants, en raison du risque d'endommager l'organe, n'est pas effectuée.

Chez les femmes pendant la grossesse, la pathologie est initialement asymptomatique et avec la croissance de la tumeur, des manifestations typiques apparaissent:

  • douleur douloureuse dans l'hypochondre droit;
  • hypertrophie du foie;
  • indigestion avec toutes ses manifestations;
  • jaunisse avec ses propres symptômes.

Il est important de savoir! L'examen des femmes enceintes a ses propres caractéristiques en raison de l'impossibilité de mener des méthodes matérielles associées aux rayonnements.

En plus d'un examen médical et d'une prise de sang, un examen échographique de l'hémangiome hépatique est effectué et une ponction tissulaire est effectuée.

Pendant la grossesse, lorsque la charge sur la glande augmente, les néoplasmes sont dangereux:

  • rupture de la tumeur;
  • ulcération;
  • hémorragie interne;
  • serrer les organes à proximité.

Par conséquent, il est recommandé aux futures mères, si elles suspectent ou détectent une pathologie, d'être examinées et un traitement éventuel.

Les symptômes de la maladie

Les symptômes typiques de l'hémangiome comprennent les signes caractéristiques de la plupart des pathologies hépatiques, ainsi que l'inconfort et la compression dans l'estomac et les intestins..

Sur la base des manifestations, l'hémangiome est divisé en plusieurs catégories:

  • asymptomatique (il n'y a aucun signe de pathologie);
  • pas compliqué (seulement les manifestations primaires);
  • compliqué (apparition d'une infection secondaire, ulcération);
  • atypique (une dégénérescence tissulaire est observée dans la zone touchée).

Méthodes de diagnostic

En raison de l'absence de manifestations, l'angiome vasculaire n'est souvent détecté que lors d'examens planifiés ou accidentels. Pour confirmer le diagnostic, un examen complet est effectué, comprenant:

  • L'échographie du foie - montre la présence d'une éducation, mais ne fournit pas d'informations détaillées;
  • imagerie par résonance magnétique (IRM) et tomodensitométrie - méthodes qui vous permettent d'obtenir des informations détaillées sur le type, l'emplacement et la structure de l'éducation;
  • angiographie - une étude de l'état du système vasculaire pour identifier les violations;
  • biochimie et formule sanguine complète.

Attention! Les données obtenues permettront de confirmer le diagnostic de "Hémangiome du foie" et de classer la tumeur.

Indications de traitement

La question de savoir comment traiter l'hémangiome hépatique et si cela doit être fait est considérée dans chaque cas individuel. Selon les dernières données, cette éducation n'appartient pas aux maladies dangereuses, car souvent les patients n'ont pas de problèmes hépatiques et ne ressentent pas d'inconvénients.

Avec cette évolution de l'angiome vasculaire, le mode d'observation a fait ses preuves. Le patient est régulièrement examiné dans le volume prescrit, ce qui permet de surveiller la présence ou l'absence de dynamique dans la tumeur.

Une intervention médicale sera nécessaire si la formation augmente de taille et dépasse 5 cm.Dans ce cas, il existe un risque de pincement des tissus environnants, ainsi qu'un effet négatif sur le travail de la glande elle-même. Une intervention d'urgence sera nécessaire lorsque la tumeur se rompt - une telle situation est extrêmement dangereuse et sans une assistance médicale en temps opportun se terminera par la mort du patient.

Tactiques thérapeutiques

Si une intervention médicale est nécessaire, le traitement optimal est déterminé - conservateur ou chirurgical. Il n'y a pas de règles générales, toutes les nominations sont faites sur une base individuelle.

  • Médicaments et traitements non chirurgicaux. La thérapie est traditionnellement réalisée avec des agents hormonaux: le patient prend des médicaments sous forme de comprimés selon le calendrier prescrit par le médecin. En plus des médicaments, des techniques modernes non invasives sont utilisées, notamment les micro-ondes et la radiothérapie, l'électrocoagulation, le laser et la cryotechnologie..
  • Chirurgie. Avec la croissance de l'éducation sur 5 cm, une intervention chirurgicale est recommandée. La taille importante de la tumeur interfère avec le travail de la glande, serre les tissus et les organes voisins, de plus, le risque de sa rupture augmente considérablement.

Une intervention chirurgicale, seul traitement radical du trouble, peut être réalisée:

  • prévu, lorsque pendant l'opération l'hémangiome lui-même et toutes ses unités structurelles sont enlevés (si la tumeur est multiple);
  • de toute urgence - en cas de rupture ou de menace de lésion de la membrane de la tumeur, ce qui entraînera une hémorragie interne massive, dangereuse pour la vie du patient.

Si l'opération est nécessaire, l'intervention est réalisée selon la méthode optimale dans chaque cas (en tenant compte de la taille de l'angiome vasculaire et de sa localisation).

Méthodes de suppression de base:

  • résection - excision d'une partie de la glande;
  • énucléation - exfoliation de l'hémangiome directement.

Aujourd'hui, des méthodes peu invasives (laparoscopiques) ont commencé à être utilisées dans la pratique chirurgicale, lorsque l'opération est réalisée par de petits accès. Cette intervention a ses limites, nécessite une préparation préopératoire sérieuse, mais la période de récupération est considérablement réduite.

Contre-indications à la chirurgie

Il n'y a pas toujours la possibilité d'un traitement chirurgical - la raison de l'interdiction peut être la taille ou l'emplacement du néoplasme. Ces caractéristiques, lorsque l'opération est contre-indiquée, comprennent:

  • germination des principales veines du foie;
  • cirrhose;
  • hémangiomes multiples dans les deux lobes.

Si l'opération est interdite, un traitement médicamenteux est effectué et en l'absence de symptômes dangereux même à la maison.

Traitement avec des remèdes populaires

L'utilisation d'herbes médicinales n'est pas particulièrement souhaitable pour l'angiome vasculaire du foie. La plupart des recettes de méthodes folkloriques sont conçues pour être utilisées sous forme de lotions et de compresses d'eau ou d'alcool, qui, comme le massage, ne sont pas efficaces pour les tumeurs du foie..

Nutrition adéquat

Les médecins n'insistent pas sur l'utilisation de régimes pour l'angiome vasculaire, ce qui s'explique par l'absence d'effet significatif de la nutrition sur celui-ci. Il est conseillé aux patients de revoir leur régime alimentaire habituel dans le sens de réduire la charge sur le foie et de se concentrer sur un mode de vie sain.

Plusieurs recommandations diététiques:

  • Limitez la quantité d'aliments épicés, frits et fumés.
  • Buvez de la crème glacée, du café fort et des boissons gazeuses avec modération.
  • Augmentez la quantité de fruits et légumes frais.
  • Manger du poisson, des plats laitiers régulièrement.

Pronostic de rétablissement

Avec une petite taille d'angiome qui n'est pas sujette à la croissance, le pronostic est favorable. Une personne peut vivre en paix avec elle sans éprouver aucun inconvénient..

Il est important de savoir! Si le néoplasme est de taille significative, le pronostic est plus restreint. Mais en l'absence de tendance à la croissance, même dans les tumeurs géantes, l'observation reste préférable..

Le risque de complication est considéré comme inférieur au risque de chirurgie.

Complications possibles

Malgré le pronostic optimiste, l'hémangiome hépatique peut avoir des conséquences graves, pouvant aller jusqu'au décès. Les complications dangereuses sont:

  • rupture d'un angiome (quelle qu'en soit la cause) entraînant une hémorragie interne massive;
  • oppression des organes voisins avec perturbation de leur fonctionnement;
  • nécrose des tissus tumoraux due à une thrombose vasculaire.

De plus, les complications de l'angiome vasculaire comprennent d'éventuels troubles postopératoires, en particulier la formation d'une hernie le long de la cicatrice opératoire..

La prévention

L'angiome vasculaire du tissu hépatique étant une maladie héréditaire et apparaissant in utero, aucune mesure préventive n'a été développée contre son apparition. Une alimentation saine, un mode de vie actif et l'abandon des mauvaises habitudes (alcoolisme, tabagisme) sont recommandés comme mesures préventives, car cela contribue à réduire le risque de maladie.

La maladie peut être complètement asymptomatique et, si elle est détectée, ne nécessite pas toujours de traitement. De plus, il existe des cas de disparition spontanée des hémangiomes sans raison apparente. Mais, bien sûr, lorsqu'une tumeur est détectée, le meilleur moyen de prévenir sa croissance est de mener une vie saine et de ne pas surcharger votre foie..

13 symptômes typiques et atypiques de l'hémangiome hépatique, ainsi que 6 méthodes de traitement chirurgical de la tumeur

L'hémangiome du foie est une pathologie courante chez les adultes, mais peu de gens le savent. À quel point est-ce dangereux, quels signes indiquent la présence d'un trouble, le plus important est de savoir comment guérir la maladie pour qu'elle ne revienne pas? Le foie est un organe vital. C'est une glande car elle sécrète des produits chimiques utilisés par d'autres parties du corps..

Quelle est la fonction du foie?

Le foie a plusieurs fonctions. Il produit de nombreux produits chimiques dont le corps a besoin pour fonctionner correctement. Il décompose et détoxifie les substances, et agit également comme un bloc de stockage.

Les hépatocytes (cellules hépatiques) sont responsables de la fabrication de nombreuses protéines (synthèse des protéines) dans le corps nécessaires à diverses fonctions. Le foie est également responsable de la production de cholestérol et de triglycérides. Des glucides sont également produits dans cette glande, et l'organe est responsable de la conversion du glucose en glycogène, qui est stocké dans le foie et les cellules musculaires. Il produit également de la bile, ce qui aide à la digestion..

Cet organe stocke les vitamines et les produits chimiques dont le corps a besoin comme éléments constitutifs:

  • vitamine B12,
  • acide folique,
  • fer nécessaire à la production de globules rouges,
  • vitamine A pour la vision,
  • vitamine D pour l'absorption du calcium;
  • vitamine K pour aider le sang à coaguler correctement.

De nombreuses maladies peuvent affecter le foie directement ou à la suite d'un trouble qui commence dans un autre organe.

Qu'est-ce que l'hémangiome hépatique?

Un hémangiome est un réseau complexe de vaisseaux sanguins dans le foie ou à sa surface. Cette tumeur est bénigne et ne provoque généralement pas de symptômes. En fait, la plupart des gens ne sont pas conscients de la présence de cette pathologie. Il est souvent trouvé à l'examen pour une condition non associée. Même si l'anomalie est confirmée, aucun traitement n'est généralement nécessaire.

Avec une tumeur plus grosse, des symptômes tels que des nausées et des douleurs abdominales sont plus courants. Les femmes enceintes et les femmes prenant des œstrogènes sont plus susceptibles de développer un grand hémangiome. Cela est dû au fait que les œstrogènes favorisent la croissance de ce type de tumeur dans le foie..

L'hémangiome hépatique n'entraîne généralement pas de complications chez les adultes, mais il est plus dangereux lorsqu'il se développe chez les nourrissons. Habituellement, il est diagnostiqué chez un enfant jusqu'à six mois. Dans la petite enfance, cette maladie survient rarement. Bien que la tumeur ne soit pas maligne, elle est associée à des taux plus élevés d'insuffisance cardiaque.

Hémangiome du foie, causes de

L'étiologie de l'apparition de l'hémangiome n'est toujours pas claire, mais certains facteurs augmentent la probabilité de son apparition:

  • femelle;
  • l'utilisation de certains médicaments pendant la période de procréation - stéroïdes œstrogènes, gonadotrophine chorionique, clomifène;
  • grossesse;
  • anomalies congénitales, lorsque l'hémangiome hépatique fait partie d'autres syndromes.

La véritable étiologie de la formation de l'hémangiome et de sa croissance n'a pas été identifiée, et le gène responsable de cela n'a pas été trouvé, mais il existe des preuves d'une famille d'origine italienne, dans laquelle 3 femmes sur 3 générations consécutives avaient de gros hémangiomes hépatiques avec des symptômes.

Selon sa structure, l'hémangiome est:

  • capillaire;
  • caverneux.

Le plus souvent, un hémangiome caverneux du foie se développe, contenant de nombreuses grandes cavités vasculaires remplies de sang. Un tel néoplasme est généralement solitaire, atteint des valeurs gigantesques et provoque des symptômes d'insuffisance hépatique et sanguine..

L'hémangiome capillaire du foie est très rare. Il se compose de capillaires, se développe lentement et peut atteindre une grande taille. Certains experts estiment que cette forme est une anomalie dans le développement des vaisseaux sanguins..

Manifestations cliniques

Les hémangiomes sont un problème de diagnostic car ils peuvent être confondus avec des tumeurs malignes hypervasculaires du foie et peuvent coexister avec (et parfois mimer) d'autres lésions hépatiques bénignes et malignes, y compris hyperplasie nodulaire, adénome du foie, kystes hépatiques, hémangioendothéliome (tumeur maligne), hépatique angiosarcome, métastases hépatiques et carcinome hépatocellulaire primitif.

Les hémangiomes hépatiques sont généralement petits et asymptomatiques. Ils sont le plus souvent trouvés lorsque le foie est visualisé pour une autre raison ou lorsque le foie est examiné lors d'une laparotomie. Des lésions larges et multiples peuvent provoquer des symptômes nécessitant une intervention chirurgicale. Il a été noté que des symptômes sont observés chez 40% des patients présentant des hémangiomes d'un diamètre de 4 cm et chez 90% des patients présentant des hémangiomes de 10 cm de diamètre..

Troubles gastro-intestinaux non spécifiques pouvant imiter d'autres maladies:

  • diminution de l'appétit
  • la nausée;
  • une sensation d'estomac plein, même si une petite portion de nourriture est consommée;
  • vomissement;
  • ballonnements après avoir mangé;
  • autres sensations d'inconfort abdominal.

Les hémangiomes hépatiques sont rarement ressentis lorsqu'un médecin palpe ou examine l'abdomen. Selon la taille et l'emplacement de la tumeur, les symptômes plus graves comprennent:

  • fièvre;
  • un foie hypertrophié;
  • anémie.

Les autres manifestations atypiques sont les suivantes:

  • insuffisance cardiaque due à un shunt artério-veineux massif (connexion anormale entre une artère et une veine);
  • jaunisse par compression des voies biliaires;
  • hémorragie gastro-intestinale due à une hémobilie (hémorragie biliaire dans les voies biliaires intra et extrahépatiques).

Complications

Les hémangiomes n'ont pas tendance à se transformer en tumeurs malignes, mais ils peuvent avoir des conséquences dangereuses pour le patient..

  1. En raison de la rupture de l'hémangiome, des saignements abondants se produisent. La cause peut être des blessures, des ecchymoses, etc..
  2. Le syndrome de Kazabach-Merrit est une complication sévère entraînant la mort chez 30% des patients. La condition est caractérisée par une thrombocytopénie et une taille géante d'hémangiome avec stagnation du sang à l'intérieur, conduisant à une violation de la coagulation sanguine.
  3. Thrombus tumoral, qui s'accompagne de processus septiques et de kératinisation des tissus;
  4. Insuffisance hépatique due à de multiples néoplasmes ou à une prolifération d'hémangiomes.

Diagnostique

Souvent, un hémangiome hépatique est détecté accidentellement lors de l'examen d'un autre trouble. Lors de l'échographie, une formation arrondie dans le parenchyme avec des contours clairs est trouvée, son contenu est hétérogène. L'IRM et le scanner fourniront les mêmes informations, mais plus spécifiques.

La cœliacographie (radiographie des artères) et la scintigraphie hépatique statique peuvent confirmer que la tumeur est un hémangiome.

Les prélèvements biochimiques hépatiques en l'absence d'un autre trouble concomitant (cirrhose, hépatite) restent normaux. Aucun changement dans les analyses cliniques.

L'hémangiome doit être différencié des autres lésions bénignes et malignes du foie.

Les tumeurs bénignes comprennent:

  • kystes;
  • adénomes;
  • régénérer les nœuds;
  • hyperplasie focale;
  • abcès.

Les tumeurs hépatiques malignes comprennent le carcinome hépatocellulaire, l'angiosarcome et les métastases hépatiques.

Traitement de l'hémangiome hépatique

Habituellement, l'hémangiome hépatique est petit et asymptomatique au moment du diagnostic, et il est probable qu'il le restera. Dans une étude, une augmentation de la taille de la masse vasculaire a été notée chez seulement 1 des 47 individus examinés 1 à 6 ans après le diagnostic initial. De plus, aucune transformation maligne n'a été signalée. Pour ces raisons, dans la plupart des cas, l'hémangiome peut ne pas être traité..

En règle générale, les patients subissent des échographies 6 et 12 mois après le diagnostic initial. À condition qu'aucun changement de la taille de l'hémangiome ne se soit produit, les études d'imagerie de suivi à long terme ne sont pas nécessaires..

Cependant, il existe quelques exceptions importantes. Bien entendu, les patients présentant une nouvelle apparition de douleurs abdominales méritent une évaluation de suivi. Cela s'applique également aux femmes qui sont traitées avec des œstrogènes ou qui tombent enceintes. Enfin, les patients présentant des hémangiomes volumineux (c'est-à-dire> 10 cm) doivent être surveillés régulièrement en raison du risque accru de complications potentielles.

Jusqu'à récemment, il n'existait aucune donnée sur le traitement médical conduisant à une diminution de la taille des hémangiomes hépatiques. Les rapports de cas de 2008 ont montré une diminution de la taille de la tumeur chez un patient traité pour un cancer du côlon. Des agents antinéoplasiques Bevacizumab, anticorps monoclonal (cellules synthétisées en laboratoire utilisées en oncologie) ont été utilisés.

Un autre agent anticancéreux, le sorafénib, a été utilisé pour traiter un homme de 76 ans atteint d'un hémangiome caverneux géant de plus de 20 cm de diamètre. Le volume de formation vasculaire après 78 jours de traitement est passé de 1492 ml à 665 ml.

Chirurgie

Un traitement chirurgical peut être approprié dans les cas de tumeurs à croissance rapide. L'opération peut également être justifiée dans les cas où l'hémangiome hépatique ne peut être différencié d'une tumeur maligne par un examen visuel.

Traditionnellement, la résection (ablation d'une partie d'un organe) et l'énucléation (ablation d'une tumeur sans endommager les structures adjacentes) sont les méthodes de choix..

Les traitements mini-invasifs de l'hémangiome comprennent:

  • embolisation artérielle (blocage des vaisseaux sanguins par injection d'embolies);
  • ablation par radiofréquence (destruction des cellules tumorales par ondes radio haute fréquence);
  • radiothérapie.

Les indications classiques de la chirurgie ou de la thérapie mini-invasive sont le soulagement des symptômes dus à un hémangiome ou le traitement d'un hémangiome rompu spontanément. Ce dernier événement est potentiellement mortel. Cependant, la résection d'un hémangiome rompu est associée à une mortalité élevée.

La principale priorité pour un patient présentant un hémangiome rompu est la stabilisation hémodynamique (circulation sanguine dans les vaisseaux). Certains experts ont recommandé la ligature (ligature) de l'artère hépatique comme prochaine étape. D'autres sont l'embolisation. Une fois le patient stabilisé, une résection de l'hémangiome peut être réalisée.

Régime alimentaire et activité

Les patients atteints d'hémangiome hépatique n'ont pas besoin de suivre un régime spécial et il n'y a aucune restriction sur l'activité physique.

Conclusion

Bien qu'il n'y ait pas de moyen clair de prévenir la croissance des hémangiomes hépatiques, les experts recommandent d'apporter certains changements au mode de vie, par exemple, une activité physique quotidienne modérée, éviter l'alcool et les produits du tabac, le respect d'un régime alimentaire approprié..

Nous avons travaillé dur pour que vous puissiez lire cet article et nous serons heureux de recevoir vos commentaires sous la forme d'une note. L'auteur sera heureux de voir que vous vous êtes intéressé à ce matériel. Merci!

Hémangiomes du foie: causes, symptômes, traitement

L'hémangiome du foie est un néoplasme vasculaire bénin localisé dans le parenchyme hépatique. Cette tumeur est 6 fois plus fréquente chez la femme que chez l'homme, en raison de l'influence de l'oestrogène, une hormone sexuelle féminine sur sa croissance et son développement..

L'hémangiome du foie est une tumeur qui ne dégénère pas en une tumeur maligne et nécessite dans de rares cas un traitement ou une résection. Très souvent, cette maladie se retrouve chez la femme enceinte ou a récemment accouché, ce qui est également causé par une augmentation du taux d'hormone sexuelle féminine pendant la gestation.

Causes d'occurrence

À ce jour, les causes exactes de l'hémangiome sont inconnues. De nombreux experts considèrent même cette petite tumeur vasculaire (jusqu'à 5 cm) comme une structure individuelle du foie, et non comme un problème nécessitant un traitement. Cependant, il existe un certain nombre de facteurs qui contribuent à la croissance et au développement de cette tumeur vasculaire, qui à l'avenir peuvent affecter la santé globale:

  • prédisposition génétique. Il a été prouvé que dans une famille où les parents par le sang avaient des cas de développement d'hémangiome, la probabilité de son développement dans les générations suivantes augmente. Toujours dans l'histoire, des cas d'apparition de ce néoplasme chez un enfant ont été enregistrés dans l'utérus, ce qui confirme la théorie de l'hérédité de cette maladie;
  • deuxième groupe sanguin. Les personnes de ce groupe sanguin sont beaucoup plus susceptibles de développer la maladie que les autres;
  • déséquilibre hormonal. Le principal facteur affectant la formation d'hémangiomes est une augmentation du taux d'œstrogène dans le sang. Ce déséquilibre hormonal peut être causé par la grossesse, les contraceptifs hormonaux ou le traitement hormonal substitutif;
  • traumatisme hépatique. Les dommages mécaniques lors de chutes ou de chocs peuvent entraîner l'apparition d'hémangiomes à l'avenir.

Un hémangiome du foie peut également apparaître sans raison apparente. Afin d'établir la cause du développement de l'hémangiome, vous devez contacter la clinique Yusupov. Nos médecins, basés sur de nombreuses années d'expérience, prescriront le traitement approprié, si nécessaire, et donneront également des instructions sur la fréquence des examens de diagnostic de contrôle à l'avenir..

Symptômes

Les signes d'hémangiome hépatique ne diffèrent pas par leur spécificité et sont similaires aux manifestations d'autres maladies du foie, ce qui complique considérablement le diagnostic d'hémangiome aux premiers stades. Les principales manifestations de cette tumeur vasculaire comprennent:

  • faiblesse générale, fatigue, léthargie;
  • douleur abdominale dans l'hypochondre droit;
  • nausées Vomissements;
  • augmentation de la température corporelle;
  • vertiges;
  • jaunisse, cyanose.

La typicité des symptômes avec d'autres types de tumeurs hépatiques rend une consultation avec un gastro-entérologue sans examens préliminaires pratiquement inappropriée. Cependant, si l'hémangiome du foie tire et fait mal, si une personne ressent une lourdeur après avoir mangé ou d'autres symptômes ci-dessus, c'est une raison de consulter un médecin..

L'hôpital Yusupov est équipé de tous les appareils modernes nécessaires au diagnostic, ce qui permet à nos patients d'obtenir le résultat le plus précis en peu de temps. La tâche du médecin après avoir reçu les résultats de l'examen est de prescrire un traitement en fonction des paramètres individuels du patient.

Types de tumeurs vasculaires

Une tumeur bénigne du foie (hémangiome) est un nodule de vaisseaux sanguins et de cavités remplies de sang. Un tel néoplasme peut être unique ou multiple. Fondamentalement, cette tumeur se forme dans le lobe droit du foie, l'hémangiome du lobe gauche du foie est moins fréquent. Les hémangiomes hépatiques multiples affectent la nature du foie lui-même et, dans certains cas, peuvent provoquer un syndrome douloureux plus fort qu'un seul, ce qui est dû à la large couverture de la zone touchée et à une plus grande pression sur les organes voisins. Aux stades précoces, la tumeur vasculaire mesure de 2 à 6 cm et ne présente aucun symptôme. Une menace pour le corps ne peut apparaître que si l'hémangiome atteint 20 centimètres ou plus.

L'histologie de l'hémangiome hépatique est divisée en trois types principaux:

  • hémangiome capillaire du foie. Il s'agit d'un ensemble de petites cavités vasculaires remplies de sang artériel ou veineux. Ces néoplasmes, en règle générale, ne dépassent pas 10 cm de diamètre. La nutrition dans les hémangiomes capillaires du foie se produit aux dépens d'un vaisseau;
  • hémangiome caverneux du foie. Ce nœud est constitué de connexions de cavités vasculaires situées à une courte distance les unes des autres. L'hémangiome caverneux peut atteindre 25 cm de diamètre et causer un inconfort et une douleur importants à une personne;
  • hémangiome hépatique atypique. Dans ce cas, le néoplasme a une structure vasculaire non standard, recouverte d'une couche kératinisée de tissus mous..

Pourquoi une tumeur est-elle dangereuse??

En soi, l'hémangiome ne présente aucun danger en raison de sa bonne qualité et de sa petite taille. Cependant, si vous ne surveillez pas la dynamique de croissance de ce néoplasme et ne traitez en aucun cas les gros ganglions, l'hémangiome peut entraîner les complications suivantes:

  • rupture de la tumeur et hémorragie interne massive, qui est le plus grand danger d'hémangiome hépatique;
  • serrant les organes internes voisins en raison de la grande taille du néoplasme. Des ganglions énormes (jusqu'à 25 cm de diamètre) peuvent provoquer une douleur intense due à une pression mécanique sur les organes pelviens, le tractus gastro-intestinal, etc.
  • thrombose et induration tumorale.

Des médecins expérimentés sont engagés dans le traitement des hémangiomes hépatiques à l'hôpital Yusupov, sur la base de nombreuses années d'expérience de travail avec différents patients. La tâche principale du gastro-entérologue dans ce cas est la sélection de la méthode la plus efficace de traitement de l'hémangiome en fonction des indicateurs du patient et des caractéristiques de son corps.

Traitement

Le traitement de l'hémangiome hépatique peut être à la fois opératoire et conservateur, selon l'état et la taille de la tumeur. Les méthodes les plus efficaces et les plus courantes comprennent:

  • prendre des médicaments qui normalisent les niveaux hormonaux;
  • prendre des médicaments avec des bêtabloquants;
  • ablation chirurgicale de l'hémangiome hépatique (résection du lobe hépatique (lobectomie), résection hépatique segmentaire);
  • embolisation des artères alimentant le néoplasme. Cette méthode est peu invasive et est utilisée pour obstruer les vaisseaux sanguins de la tumeur. En conséquence, l'hémangiome du foie diminue, puis disparaît complètement sans déranger la personne souffrant de syndromes douloureux. L'embolisation est utilisée pour éliminer les hémangiomes capillaires et caverneux du parenchyme hépatique;
  • électrocoagulation des vaisseaux tumoraux;
  • irradiation laser;
  • sclérose;
  • radiothérapie.

Cependant, tous les hémangiomes ne doivent pas être supprimés. Il existe certains indicateurs dont la présence détermine la nécessité de retirer la tumeur et la manière dont elle sera réalisée:

  • si la tumeur se développe rapidement (plus de 50% du volume par an);
  • si une personne s'inquiète de la douleur ou de l'inconfort;
  • si le néoplasme interfère avec le fonctionnement des organes internes;
  • si le diamètre de l'hémangiome dépasse 7 cm;
  • si une personne est tourmentée par des symptômes suggérant un hémangiome rompu: douleur aiguë dans l'hypochondre droit, étourdissements, faiblesse, vomissements, fièvre;
  • si le médecin soupçonne un néoplasme malin dans le foie.

Pour déterminer la plupart des indications, un diagnostic préalable est effectué, confirmant ou réfutant les craintes des médecins. Les tests de détection de l'hémangiome hépatique sont:

  • Échographie du foie;
  • CT scan;
  • IRM de l'abdomen;
  • scintigraphie hépatique statique, qui vous permet de déterminer un néoplasme bénin ou malin.

La biopsie par ponction de l'hémangiome hépatique est contre-indiquée car le pincement d'un échantillon de tissu mou peut entraîner une hémorragie interne sévère.

L'intervention chirurgicale à l'hôpital Yusupov est effectuée par des chirurgiens qualifiés qui suivent chaque année des cours de formation avancée. Nous garantissons à nos patients une intervention chirurgicale rapide et efficace suivie d'une rééducation à court terme.

Régime

Toute maladie gastro-intestinale nécessite un régime alimentaire particulier, quel que soit le traitement choisi. Le non-respect des règles de nutrition menace une augmentation de la tumeur ou le développement de complications secondaires. Le menu pour l'hémangiome hépatique devrait principalement se composer de:

  • légumes de saison, fruits riches en fibres et vitamine B12;
  • poissons de mer et de rivière;
  • foie d'animaux et d'oiseaux;
  • viande maigre;
  • produits laitiers (kéfir, fromage cottage, fromage faible en gras);
  • plats liquides.

Avec l'hémangiome hépatique, les produits suivants sont contre-indiqués:

  • aliments gras épicés;
  • boissons gazeuses et café fort;
  • aliments en conserve;
  • cornichons et autres aliments riches en sel;
  • sucre et produits avec son contenu;
  • nourriture fumée.

En adhérant à un régime et en suivant toutes les recommandations du médecin, vous pouvez vous débarrasser de l'hémangiome en peu de temps.

Les prévisions

Le pronostic de l'hémangiome hépatique est favorable, car il s'agit d'une maladie bénigne qui ne dégénère pas en une maladie maligne. Il est important de suivre toutes les instructions du médecin pour obtenir le résultat attendu..

Les spécialistes de l'hôpital Yusupov aident les patients à se débarrasser des hémangiomes en utilisant les méthodes les plus modernes et les plus efficaces. Les conditions à l'hôpital permettront au patient de se sentir à l'aise et le personnel médical sympathique et qualifié fera tout pour rendre le séjour dans notre clinique aussi confortable et agréable que possible..