Quelles tailles de fibromes sont la norme et pour quelle opération est indiquée

Carcinome

Le myome est une tumeur bénigne localisée dans le myomètre de l'utérus (couche musculaire). En médecine, l'éducation pathologique est également appelée léiomyome et fibromes. L'âge des patients confrontés à un tel diagnostic varie entre 20 et 70 ans. Le plus souvent, les tumeurs se trouvent à l'âge de la reproduction. Pour prescrire un traitement, le médecin doit déterminer la taille des excroissances, leur nombre, leur emplacement, leur type, etc. Voyons à quelle taille les fibromes utérins sont opérés et quand un traitement conservateur est prescrit.

  1. En bref sur la maladie
  2. La taille des fibromes et leurs symptômes
  3. Indications de retrait
  4. Opérations abdominales
  5. Laparotomie
  6. Hystérectomie
  7. Hystérorésectoscopie
  8. Myomectomie
  9. Autres traitements
  10. Un traitement conservateur
  11. Embolisation
  12. Suppression laser

En bref sur la maladie

Un néoplasme bénin a la forme d'une boule de différentes tailles.

La gravité de la maladie est asymptomatique. Le premier inconfort apparaît au moment où la tumeur a atteint une taille moyenne ou grande et progresse davantage. Le processus pathologique est causé par des troubles hormonaux. Selon les statistiques, plusieurs fibromes sont le plus souvent diagnostiqués..

Pour déterminer les formations, un examen et une échographie sont effectués. Les nœuds sont mesurés en mm, cm et semaines. Le processus lui-même est très similaire au développement d'un bébé dans l'utérus. Avec la croissance du néoplasme, l'utérus grossit, des saignements, des douleurs et d'autres inconforts peuvent survenir. S'il y a un excès d'oestrogène dans le corps d'une femme, la pathologie progressera.

Selon les dossiers médicaux, les gros nodules (12-16 semaines) qui atteignent 6 centimètres ou 60 millimètres nécessitent un traitement chirurgical. Les tumeurs moyennes (10-11 semaines) ne sont pas toujours éliminées. Les petites lésions (4 semaines) de 2 cm ou 20 mm sont traitées avec des médicaments, de la physiothérapie, etc. Le principal danger du processus est la possibilité de dégénérescence en cancer..

La taille des fibromes et leurs symptômes

Chaque femme doit comprendre à quelle taille de ganglions une opération est nécessaire et à quel moment un traitement médicamenteux. Les médecins comparent le développement d'une tumeur à un embryon, de sorte que la taille de l'utérus est déterminée en semaines, comme pendant la grossesse, ainsi qu'en millimètres et en centimètres. Par taille, les nœuds sont divisés en 3 catégories, en fonction de la taille, divers symptômes apparaissent:

  1. Petites - ces tumeurs ne mesurent pas plus de 2 cm. Les formations sont détectées par hasard, normalement elles ne provoquent pas de douleur ou d'autres signes d'un processus pathologique. Les fibromes 7 semaines ne peuvent pas être éliminés, un traitement hormonal et une surveillance sont prescrits.
  2. Moyen - de 20-40 mm à 60 mm, mais pas plus de 7 cm. La patiente a des menstruations abondantes avec un syndrome douloureux, qui ne peut pas être noyé par les analgésiques. Si le fibrome a plus de 11 semaines, la femme a un bas-ventre gonflé en raison d'une hypertrophie du col de l'utérus.
  3. Grand - plus de 60-70 mm. Il s'agit d'une maladie grave qui nécessite une intervention chirurgicale, et les médicaments sont ici inefficaces. Les nœuds pressent les organes à proximité, ce qui perturbe le processus de défécation et de miction. Le patient se plaint de douleurs dans le muscle cardiaque et la colonne lombaire. Un engourdissement des jambes est observé, car la formation appuie sur les terminaisons nerveuses près du rectum.

Le léiomyome du pédicule de torsion provoque de graves douleurs abdominales. De tels symptômes indiquent une violation du flux sanguin de la tumeur, qui est lourde de péritonite..

La taille des fibromes utérins est déterminée par échographie, seulement après que le médecin prescrit un traitement.

Vous trouverez ci-dessous un tableau des tailles de tumeurs, dans lequel vous pouvez voir la correspondance des tailles en centimètres aux semaines de grossesse.

Taille en semainesEn centimètres
8-98-9
10-1110-11
12-1310-11
14-1512-13
16-1714-19
18-1916-21
20-2118-24
22-2321-25
24-2523-27
26-2725-28
28-2926-31
30-3129-32
32-3331-33
34-3532-33
36-3732-37
38-3935-38
40-4134-35

Pour tout symptôme désagréable, une femme doit consulter un médecin, certaines tumeurs provoquent des saignements sévères.

Indications de retrait

Pour savoir si une opération est nécessaire ou non, un examen approfondi du patient est effectué. Les médecins identifient plusieurs indications principales pour les interventions chirurgicales:

  • Saignement sévère - le plus souvent, un saignement excessif provoque des ganglions pendant 15 semaines ou plus, s'il n'est pas arrêté, une anémie apparaît;
  • La taille du fibrome est de 12 semaines (en centimètres, elle est supérieure à 6). Lorsque plusieurs nœuds de taille moyenne sont trouvés, la femme doit être opérée. De telles tumeurs menacent la vie du patient. Si les fibromes mesurent moins de 5 cm, mais qu'il y en a encore moyens et grands à proximité, un traitement médicamenteux concomitant est indiqué;
  • Planifier une grossesse - des fibromes légers peuvent causer l'infertilité ou une fausse couche. Après la fécondation, le niveau d'hormones change, ce qui entraîne une stimulation de la croissance des ganglions. Ils peuvent grandir lentement ou trop rapidement, ce qui fera souffrir le bébé;
  • Le risque d'oncologie - si la tumeur se développe rapidement, elle devient amère;
  • Syndrome douloureux régulier - la douleur survient avec des excroissances nodulaires moyennes et grandes. Ils pressent les organes voisins, les selles et la miction sont perturbées, ce qui peut provoquer une inflammation des intestins ou une intoxication du corps.

Les néoplasmes de moins de 4 cm ne sont généralement pas supprimés.

La chirurgie est indiquée pour le diagnostic des fibromes à partir de 9 semaines pendant la ménopause. Le point culminant arrête le développement des nœuds, car la production d'œstrogènes est inhibée, mais le patient doit être surveillé. Alternativement, une méthode de thérapie radicale est utilisée - ablation de l'utérus.

Opérations abdominales

La règle d'or d'un traitement réussi de la pathologie est qu'une formation qui a atteint la taille d'une opération doit être supprimée.

Si vous démarrez le processus, le nœud atteint les paramètres d'un enfant et peut peser jusqu'à 7 à 8 kg. Aujourd'hui, il existe de nombreuses méthodes, à la fois traumatisantes et douces. Dans les cas où la condition est compliquée par une nécrose tissulaire ou une torsion de la jambe, il est décidé d'opérer de manière traditionnelle, une opération abdominale est choisie. Pour cela, des incisions sont pratiquées dans le péritoine, à travers lesquelles la tumeur sera retirée. Il existe 4 types de telles interventions, considérez-les.

Laparotomie

Il est utilisé dans les cas où le fibrome a atteint la taille de 14 semaines et exerce une pression sur les organes adjacents. L'opération est réalisée par de petites incisions dans la paroi abdominale, qui sont ensuite suturées. Cette méthode d'élimination prévoit une rééducation à long terme, plus d'un mois. Pendant la période de récupération, il ne faut pas trop travailler, soulever des poids, etc. Vous pouvez quitter l'hôpital après une semaine, lorsque les points de suture sont retirés.

Hystérectomie

Cette technique est utilisée si le nœud a atteint des proportions gigantesques, se développe rapidement et est sujet à la dégénérescence en cancer. Aussi, l'intervention est prescrite pendant la ménopause et en présence de multiples tumeurs. L'hystérectomie est une ablation complète de l'utérus, ils y ont donc recours dans les cas extrêmes. La période de récupération est de 2 mois, les analgésiques sont pris pendant les premiers jours. Ensuite, un antibiotique est prescrit. Pendant la période de rééducation, le risque de saignement augmente.

Si une femme a remarqué un écoulement sanglant, vous devez appeler une ambulance..

Hystérorésectoscopie

L'opération est effectuée à l'aide d'un appareil spécial. Un hystéroscope est inséré dans le vagin et inséré dans l'utérus. La méthode est utilisée pour des formations uniques de 15 mm et plus, si elles sont localisées sur la paroi antérieure ou postérieure. L'intervention est prescrite dans la première semaine du cycle.

Cette méthode a reçu de nombreuses bonnes critiques, elle peut être réalisée même en ambulatoire..

Myomectomie

Le retrait se fait par ponction dans le péritoine avec un laparoscope, il n'y a donc pas de cicatrices visibles. L'un des avantages de la laparoscopie est un temps de récupération court, environ 7 jours. La méthode est utilisée pour éliminer plusieurs formations de 9 à 11 mm, mais pas plus de 15. Dans ce cas, la cavité utérine ne doit pas dépasser 8 semaines. L'organe ne souffre pratiquement pas, le risque d'adhérences est minime.

Après la chirurgie, le patient conserve sa fertilité.

Autres traitements

Si le fibrome ne dépasse pas 12-13 semaines, un traitement hormonal est utilisé. Ces médicaments inhibent la production d'œstrogènes et le taux de progression des ganglions, et réduisent également leur taille..

L'EMA et l'élimination au laser sont également prescrites. Les méthodes douces présentent plusieurs avantages:

  1. Il ne reste pas de grandes cicatrices, elles ne dépassent généralement pas 2 centimètres de diamètre.
  2. La fertilité est préservée.
  3. Rééducation courte - jusqu'à 14 jours.
  4. Risque minimal de saignement et de complications.

Tout le monde ne peut pas se permettre des opérations coûteuses, vous pouvez donc demander un quota d'État. Cela prendra du temps, vous devez prouver que les autres méthodes ne fonctionneront pas..

Un traitement conservateur

La thérapie est pertinente pour les jeunes femmes qui planifient une grossesse à l'avenir. Les hormones sont souvent utilisées, parfois après une intervention chirurgicale, pour éviter les rechutes. Les contraceptifs oraux sont efficaces contre l'infertilité causée par des ganglions myomateux. Les médecins utilisent Femoden, Novinet, etc. Les médicaments contiennent des progestatifs qui arrêtent la croissance tumorale.

Les antagonistes de l'hormone de libération de la gonadotrophine fonctionnent bien pour des tailles comprises entre 10 mm et 30 mm. Nommé Zoladex, Lyukrin-depot et autres. Le cours du traitement ne dépasse pas 6 mois, car l'utilisation à long terme de ces médicaments provoque la ménopause.

Les âges GnRH réduisent la formation de tumeurs de 2 fois, la grossesse peut être planifiée immédiatement après la fin du traitement. Certains patients présentent une transpiration excessive, des sautes d'humeur et des bouffées de chaleur pendant le traitement..

Si le fibrome n'atteint pas 7 mm, il est surveillé. L'élimination ou tout autre traitement n'est pas approprié jusqu'à ce que la maladie progresse. Cependant, pendant la ménopause, de petits nœuds sont parfois supprimés, par exemple environ 9 mm.

Embolisation

Si un traitement conservateur ne donne pas les résultats escomptés, les EAU sont prescrits. Les dimensions des nœuds ne doivent pas dépasser 3 centimètres. La technique fait face à la pathologie à n'importe quel stade. Dans le processus, les artères sont bloquées avec une substance spéciale, ce qui provoque la mort de la tumeur, sans nutrition appropriée.

La femme conserve les fonctions reproductives, car l'utérus ne souffre pas. La procédure prend jusqu'à 50 minutes, aucune anesthésie n'est requise. Après l'opération, le patient reste en observation jusqu'au matin, puis rentre chez lui. Après un certain temps, de légères sensations douloureuses sont possibles, qui sont éliminées par anesthésie.

La récupération se produit après sept jours, des améliorations sont déjà visibles lors du prochain cycle menstruel. L'inconfort et les décharges abondantes sont éliminés. Au cours de la première semaine suivant les EAU, une faiblesse, de la fièvre et des frissons sont possibles. Bientôt les symptômes désagréables disparaîtront.

Suppression laser

Les faisceaux laser sont utilisés pour les néoplasmes jusqu'à 4 centimètres. Le faisceau frappe la zone touchée de manière dosée, en maintenant la profondeur optimale. Dans ce cas, les tissus et cellules adjacents ne sont pas affectés. La thérapie présente un certain nombre d'avantages, notamment:

  • La rapidité d'exécution;
  • Aucune douleur, cicatrices, cicatrices et anesthésie;
  • La fonction reproductrice est préservée;
  • Pendant l'intervention, le saignement s'arrête;
  • Possibilité ambulatoire.

La période postopératoire ne dépasse pas 2 jours. À la suite d'un tel traitement, les menstruations sont normalisées, le bien-être s'améliore et la fertilité revient. Les inconvénients comprennent un risque élevé de récidive et l'impossibilité de réaliser une intervention en cas de croissance tumorale à grande échelle..

Indications pour l'élimination des fibromes utérins par taille en semaines ou en centimètres - comment l'opération est effectuée

Les néoplasmes bénins sont éliminés par des méthodes conservatrices et leur traitement se déroule sous surveillance médicale. Si la tumeur se développe, exerce une pression sur les organes voisins, elle doit être retirée immédiatement. Les experts déterminent cliniquement à quelle taille les fibromes utérins sont opérés pour éviter les complications.

Dimensions pour la chirurgie des fibromes utérins en millimètres

Une indication absolue pour une intervention chirurgicale est la croissance rapide d'un néoplasme bénin. Au stade avancé de la maladie, la douleur est présente et il est important de ne pas ignorer ces plaintes du patient. L'opération n'est pas effectuée pour toutes les femmes présentant une tumeur caractéristique; le médecin détermine individuellement les dimensions admissibles pour l'opération des fibromes utérins en millimètres. Les paramètres sont les suivants:

  1. Les petits fibromes en taille peuvent être aussi petits que 6 mm, ou 14 mm ou plus, ce qui correspond à une période de grossesse de 4 à 5 semaines. La limite de ce stade de la maladie est le paramètre tumoral de 20 mm de diamètre.
  2. Un mime moyen de 40 à 60 mm, ce qui correspond à une période de gestation de 5 à 11 semaines obstétriques.
  3. Gros fibromes - à partir de 60 mm de diamètre, ce qui correspond au début du deuxième trimestre.

Taille des fibromes en semaines et en centimètres

Il est possible de déterminer cliniquement les paramètres d'une tumeur bénigne en réalisant une échographie. La taille du néoplasme est établie en semaines et en centimètres, et les médecins dans ce domaine adhèrent à la classification standard. Si dans le corps féminin, le foyer de la pathologie atteint de grandes dimensions, une opération est nécessaire. Les tailles approximatives des fibromes en semaines et en centimètres pour un diagnostic fiable sont présentées ci-dessous:

  • 5 semaines obstétriques - jusqu'à 5 cm;
  • Terme obstétrique de 7 semaines - à partir de 6 cm;
  • Période obstétricale de 10 à 13 semaines - 10 cm;
  • Période obstétricale de 18 à 19 semaines - 16 à 21 cm;
  • 24-25 - terme obstétrique hebdomadaire - 23-28 cm;
  • 30-32 semaine obstétricale - 29-33 cm;
  • 40-41 - terme obstétrique hebdomadaire - 34-35 cm.
  • Tarte au chou au four: recettes avec photos
  • Pourquoi le bas du dos fait-il mal chez les femmes
  • Leggings mode femme 2019

Comment les fibromes sont opérés

S'il y a une croissance active des ganglions du myome, une procédure de diagnostic est nécessaire - échographie. S'il y a un petit fibrome, le médecin propose un type de chirurgie mini-invasive avec des complications de santé minimes. Les néoplasmes volumineux sont soumis à une excision immédiate, de sorte que les médecins opèrent de toute urgence sur les fibromes utérins. Avant de faire cela, il est recommandé que le patient subisse un examen complet pour déterminer les caractéristiques du tableau clinique. Si l'objectif de la pathologie se développe, les médecins opèrent, en choisissant l'une des interventions chirurgicales suivantes:

  • laparoscopie;
  • laparotomie;
  • hystéroscopie;
  • hystérectomie;
  • Chirurgie abdominale.

Indications de la chirurgie des fibromes

Dans la pratique, les cas sont différents, mais les néoplasmes volumineux sont soumis à une excision obligatoire. Les indications de la chirurgie des fibromes utérins sont exprimées par le médecin. Laisse de petits kystes sous observation, le patient est enregistré auprès d'un gynécologue. La réponse à la question principale, à savoir s'il est nécessaire d'éliminer les fibromes utérins, dépend de la taille du néoplasme et des caractéristiques de croissance. Si un myome utérin se développe, les dimensions de l'opération déterminent le tableau clinique:

  • syndrome douloureux sévère;
  • menstruation abondante de diverses étiologies;
  • saignement utérin;
  • nécrose du nœud myomateux;
  • myome sous-muqueux et sous-muqueux sur le pédicule,
  • tordre la longue jambe du nœud;
  • déformation d'un organe ou d'un groupe d'organes adjacents;
  • myome intra-muros;
  • ne pas porter de grossesse, infertilité;
  • dysfonctionnement des organes voisins, par exemple, obstruction intestinale;
  • l'apparition de symptômes et de signes de dégénérescence en cancer.

Chirurgie fibroïde 8-9 semaines

Si la tumeur a acquis les caractéristiques du stade intermédiaire, tout en continuant à se développer, les médecins recommandent une intervention chirurgicale. La meilleure option pour la chirurgie du myome à 8-9 semaines est la myomectomie laparoscopique, qui implique l'ablation par de petites piqûres sur la paroi abdominale. Les cicatrices sur la peau ne restent pas, cependant, après une telle intervention chirurgicale, une femme a besoin de deux semaines de rééducation.

Avec une telle méthode chirurgicale, il convient d'enlever en toute sécurité 3-4 nodules pathogènes d'un diamètre articulaire ne dépassant pas 1,5 cm.Avec des nœuds difficiles à atteindre, dans des images cliniques complexes et avec de grandes formations, il est préférable de choisir une autre méthode de traitement, ce qui implique déjà de faire des incisions, d'accéder au foyer de la pathologie par le vagin... Une alternative est l'hystéroscopie, qui est davantage considérée comme une procédure de diagnostic..

  • Salade Kirieshki: recettes simples avec photos
  • Comment faire cuire des sushis - recettes avec des photos étape par étape. Sushi à la maison, vidéo
  • Douleur dans l'hypochondre gauche

Chirurgie fibroïde 10 semaines

Si un fibromyome moyen se développe et qu'il est possible que le fonctionnement de la vessie soit altéré, les médecins recommandent une laparotomie. Il s'agit d'une opération grave, appropriée pour les gros fibromes correspondant à la période obstétricale de 12 à 15 semaines de grossesse. Les manipulations chirurgicales sont effectuées par une incision dans la paroi péritonéale antérieure. L'opération est appropriée si l'échographie montre une déformation du corps utérin dans le contexte de la croissance pathogène d'un néoplasme bénin. Il est dangereux de retarder la procédure. La chirurgie fibroïde 10 semaines nécessite une rééducation à long terme.

Chirurgie fibroïde 12 semaines

Si la tumeur est volumineuse et en croissance, il est important d'agir immédiatement. En présence d'un nœud dans le cou, la paroi antérieure ou postérieure du corps utérin, une hystérectomie est recommandée. Cette méthode de traitement radical implique l'ablation complète de l'organe génital. Une telle opération des fibromes à 12 semaines est réalisée si d'autres méthodes de traitement ne conviennent pas ou sont inefficaces. Dans les tableaux cliniques compliqués, les médecins n'excluent pas d'effectuer une opération abdominale avec une taille solide du foyer pathologique.

Indications pour l'ablation de l'utérus avec des fibromes

S'il n'est pas possible d'enlever la tumeur ou si sa taille dépasse les paramètres admissibles pour les interventions chirurgicales, l'organe génital doit être complètement retiré. Après l'opération, le développement d'une anémie et d'autres complications dans le corps est possible. Le patient a besoin d'une thérapie de rééducation à long terme. Les principales indications pour l'ablation de l'utérus avec des fibromes sont présentées ci-dessous:

  • prolapsus ou prolapsus de l'organe génital;
  • suspicion de cancer;
  • diagnostic tardif d'un néoplasme caractéristique;
  • saignement prolongé;
  • croissance intensive des fibromes;
  • anémie progressive.

Chirurgie pour enlever les fibromes utérins, ses conséquences et la période postopératoire

Quelle devrait être la taille des fibromes utérins pour la chirurgie? L'ablation des fibromes est l'une des interventions chirurgicales électives les plus courantes effectuées dans un hôpital gynécologique. Les possibilités modernes de chirurgie permettent l'excision des ganglions tumoraux utérins avec une élimination minimale des tissus sains, ce qui donne aux femmes en âge de procréer une chance de réussir leur grossesse et leur accouchement. Cependant, la tumeur myomateuse ne nécessite pas toujours un traitement chirurgical. Quelles sont les indications du traitement chirurgical des fibromes utérins? Comment se déroule l'opération et la période postopératoire?

Dois-je retirer le myome

Des ganglions myomateux bénins sont détectés chez plus de 20% des patientes de 18 à 45 ans et chez un tiers des femmes après la ménopause. Cependant, tous les patients d'un gynécologue avec ce diagnostic n'ont pas besoin d'un traitement chirurgical..

Une tumeur utérine peut se développer pendant longtemps à la surface ou dans l'épaisseur de l'organe, sans se manifester cliniquement. En règle générale, de petits fibromes sont trouvés lors d'un examen par un gynécologue ou lors d'un examen échographique. Si la nature bénigne du nœud est confirmée, un traitement hormonal est prescrit ou une approche attentiste est suivie. Dans ce cas, il est nécessaire de consulter régulièrement un gynécologue et de subir des examens échographiques de contrôle pour un suivi dynamique de la tumeur..

La question de l'intervention chirurgicale pour retirer le nœud se pose lorsque la tumeur atteint une taille significative et commence à se manifester cliniquement. Les principales plaintes des patients atteints de fibromes sont:

  • Violation du cycle menstruel: règles abondantes prolongées, accompagnées de sensations douloureuses, saignements pendant la période intermenstruelle.
  • Compression des organes internes situés à côté des fibromes: constipation et inconfort lors des selles (compression intestinale), envie fréquente d'uriner ou rétention urinaire (compression de la vessie).
  • Douleur dans la région iliaque, le bas du dos, le sacrum et l'anus.
  • Incapacité de tomber enceinte.

Important! Dans certains cas, des fibromes de toute taille peuvent être la cause d'une intervention chirurgicale d'urgence. Lorsqu'un nœud situé dans la cavité utérine est arraché ou lorsque le pédicule vasculaire de la tumeur est tordu, accompagné d'une violation de l'apport sanguin, une perte de sang abondante et un syndrome abdominal aigu se produisent. De telles situations nécessitent un traitement chirurgical. mortelle.

La décision d'effectuer un traitement conservateur ou une intervention chirurgicale est prise par le gynécologue. Avant cela, le patient subit tous les examens nécessaires. L'échographie examine la taille et l'emplacement du nœud utérin, l'examen endoscopique et la biopsie aident à détecter les éléments malins de la tumeur, les frottis et les tests sanguins - infection et inflammation. Sur la base des résultats de l'examen, l'obstétricien-gynécologue choisit la manière la plus optimale d'éliminer les fibromes utérins.

Ce qui détermine la taille du néoplasme

Le nœud myome possède un grand nombre de récepteurs pour les hormones ovariennes - œstrogènes et progestérone. Dans toute condition associée à des anomalies hormonales, la tumeur commence à augmenter activement en taille et à se développer. Une augmentation du taux d'hormones sexuelles féminines est observée lorsque:

  • Grossesse.
  • Périménopause (période dans les 2 ans après la dernière période menstruelle).
  • Tumeurs hormono-actives des ovaires et des glandes surrénales.
  • Obésité (une augmentation de la graisse corporelle entraîne des niveaux élevés de production d'œstrogènes).
  • Maladies du système nerveux, accompagnées de lésions de la glande pituitaire et de l'hypothalamus - les principaux régulateurs de la fonction ovarienne.

Une diminution de l'activité du système immunitaire est nécessaire au développement d'une tumeur. Dans cet état, les cellules immunitaires sont incapables de reconnaître et de détruire les tissus tumoraux..

Une diminution des défenses de l'organisme est observée avec le stress, un mode de vie malsain, des maladies chroniques de divers organes, des rhumes prolongés.

Taille des fibromes utérins en centimètres et en semaines

La taille des fibromes en gynécologie est décrite de deux manières. La taille du nœud lui-même à l'aide des ultrasons est calculée en centimètres. À mesure qu'il grandit, le volume qu'occupe l'utérus en petite pommade augmente. Un tel changement de l'organe est similaire à celui observé pendant la période de mise au monde. Par conséquent, la taille de l'utérus avec un myome est souvent décrite en semaines de grossesse, au cours desquelles l'organe occupe une position similaire..

Le tableau montre la taille des fibromes en centimètres et en semaines de grossesse.

CentimètresSemaines de grossesse
2-3 cm4-6 semaines
3 à 4 cm8-9 semaines
5 à 6 cm10-11 semaines
7 à 10 cm12-13 semaines
12 à 13 cm14-15 semaines
14 à 19 cm16-17 semaines
16 à 21 cm18-19 semaines
18 à 24 cm20-21 semaines
21 à 25 cm22-23 semaines
23 à 27 cm24-25 semaines
25 à 28 cm26-27 semaines
26 à 31 cm28-29 semaines
29 à 32 cm30-31 semaines
31 à 33 cm32-33 semaines
32 à 33 cm34-35 semaines
32 à 37 cm36-37 semaines
35 à 38 cm38-39 semaines
34 à 35 cm40-41 semaines

À mesure que la tumeur se développe, la gravité des symptômes augmente. Par la taille des fibromes sont:

  • Petit. Une tumeur utérine d'environ 2 cm de taille (4 semaines de grossesse) ne présente aucun signe clinique caractéristique et est détectée par hasard à l'échographie. Dans ce cas, l'utérus n'augmente pas plus de 6 à 8 semaines de grossesse. Les fibromes utérins de 3 cm ne nécessitent pas de traitement chirurgical, en fonction de leur localisation et de l'âge du patient, des tactiques d'attente ou un traitement hormonal peuvent être prescrits. Cependant, même une tumeur mineure de 10 à 15 mm, qui ferme la lumière des trompes de Fallope ou présente des signes de malignité, doit être retirée..
  • Moyenne. Les fibromes jusqu'à 10 semaines de gestation (4-6 cm de diamètre) peuvent provoquer des saignements mineurs et des irrégularités du cycle menstruel, lorsqu'ils sont situés dans l'isthme ou dans la lumière des trompes de Fallope, ils empêchent la conception et provoquent souvent des douleurs dans le bas-ventre. En règle générale, les nœuds de cette taille répondent bien au traitement conservateur et ne nécessitent pas d'ablation chirurgicale.
  • De grands. Avec une taille de fibrome de 12 semaines (en centimètres - 6), la question du traitement chirurgical se pose. Les tumeurs de plus de 8 à 10 cm de diamètre pressent les organes adjacents, présentent un risque élevé de torsion du pédicule ou de séparation de la base.
  • Géant. Les ganglions myomateux de plus de 20 semaines nécessitent souvent l'ablation de tout l'organe. déformer complètement le myomètre.

Provision pour chirurgie

L'élimination des fibromes est réalisée selon des indications strictes après un certain nombre de tests diagnostiques.

Les indications de la chirurgie pour enlever le nœud myomateux sont:

  • Fibromes gros et géants.
  • Sa croissance active (plus de 4 semaines de grossesse par an).
  • Saignement prolongé accompagné d'un syndrome anémique.
  • Malignité suspectée du nœud.
  • Symptômes sévères qui ne sont pas éliminés par des médicaments.

Les indications

Les méthodes d'élimination des nœuds myomateux sont différentes. Les opérations avec une large incision sont plus traumatisantes et plus difficiles à tolérer par les patients que les interventions utilisant des méthodes mini-invasives et endoscopiques. Pour tous les types d'interventions chirurgicales visant à éliminer les fibromes utérins, il existe un certain nombre de contre-indications générales:

  • Processus inflammatoires de toute localisation.
  • Maladies somatiques chroniques au stade aigu.
  • Maladies hématologiques caractérisées par de graves pathologies de la coagulation sanguine.

Entraînement

L'ablation des ganglions tumoraux sur l'utérus est une opération planifiée, avant laquelle le patient subit un examen approfondi pour identifier les contre-indications possibles et les raisons qui peuvent compliquer le déroulement de l'opération et la période de rééducation.

En préparation de l'opération, des tests de laboratoire (analyses de sang et d'urine, frottis de microflore et cytologie du vagin et du col de l'utérus) et des examens instrumentaux (ECG, radiographie pulmonaire, échographie) sont effectués.

Après l'hospitalisation, la femme est examinée et interrogée par un anesthésiste, l'essence et le déroulement de l'opération lui sont expliqués en détail, le consentement à la chirurgie est donné par écrit.

Le soir, à la veille de l'intervention chirurgicale, un dîner léger est pris jusqu'à 18h00. Un nettoyage intestinal est effectué. Avant de vous coucher, vous pouvez utiliser des sédatifs et des somnifères.

Comment éliminer les fibromes utérins

La méthode d'intervention chirurgicale pour l'élimination des fibromes dépend de sa taille et de son emplacement, de l'âge et de la santé du patient, ainsi que des capacités de l'hôpital.

L aparotomie

Cette opération consiste à ouvrir la paroi abdominale antérieure avec un large accès à l'utérus.

La laparotomie est utilisée lorsque tout l'utérus doit être retiré (hystérectomie). Les indications pour l'ablation de l'utérus avec des fibromes sont:

  • Myosarcome suspecté.
  • Développement intensif du nœud chez les femmes ménopausées.
  • Tumeurs de plus de 20 semaines qui interfèrent avec la fonction des organes adjacents.
  • Arrangement cervical et isthme des ganglions myomateux.

La rééducation après l'ablation de l'utérus par chirurgie abdominale prend beaucoup de temps. La femme continue d'être à l'hôpital pendant 6 à 8 jours. Cela est dû au fait qu'avec la chirurgie abdominale des fibromes utérins en période postopératoire, il existe un risque de complications telles que des saignements, une infection de la plaie et des lésions des tissus et organes adjacents..

Aparoscopie

Ce type d'opération est réalisé à l'aide d'instruments endoscopiques introduits dans la cavité pelvienne par des perforations de trocart dans la paroi abdominale antérieure.

Par laparoscopie, l'hystérectomie (ablation des fibromes avec l'utérus) et la myomectomie (ablation des fibromes tout en préservant l'utérus) peuvent être effectuées.

Les avantages de la chirurgie laparoscopique sont:

  • Absence d'un grand défaut cosmétique sur la peau de la paroi abdominale antérieure.
  • Faible risque de complications per et postopératoires.
  • Période postopératoire plus facile et plus courte par rapport à la laparotomie.

Dans le même temps, la chirurgie laparoscopique est impossible avec de grandes tailles du ganglion tumoral (plus de 20 semaines de grossesse), avec de multiples myomes interstitiels, ainsi qu'avec de gros néoplasmes situés sur la paroi postérieure de l'utérus.

Hystéroscopie H

Avec cette méthode d'élimination des fibromes, des instruments endoscopiques sont insérés dans la cavité utérine par le vagin.

Les chirurgies hystéroscopiques sont utilisées pour exciser les ganglions myomateux sous-muqueux ne dépassant pas 5 à 6 cm. Les tumeurs plus grosses nécessitent une préparation préopératoire sous la forme d'agonistes de l'hormone de libération gonadotrope. Ce médicament inhibe la synthèse des hormones ovariennes, ce qui, avec une utilisation prolongée, aide à réduire le diamètre du nœud. Une telle préparation réduit le risque de saignement pendant la chirurgie et facilite l'isolement et l'excision du nœud tumoral. Après l'élimination des fibromes à l'aide de cette méthode, la fonction reproductrice est préservée, la période de rééducation se déroule facilement et sans complications graves..

Embolisation des artères utérines

En plus des méthodes chirurgicales d'élimination des fibromes utérins, il existe une méthode d'impact minimalement invasive sur la tumeur. L'embolisation des artères utérines (EAU) est réalisée en bloquant les vaisseaux sanguins alimentant la tumeur avec le médicament alcool polyvinylique.

Les tissus pathologiques qui ne reçoivent pas une nutrition suffisante subissent une régression et le nœud diminue considérablement en taille. L'opération est réalisée sous anesthésie locale et dure environ 40 minutes.

  • Traumatisme faible: pas de larges incisions sur la paroi abdominale antérieure, lésion des tissus et des organes adjacents, pas de saignement.
  • Réduction rapide de la taille du nœud, faible risque de repousse tumorale.
  • Maintenir la capacité de tomber enceinte et d'accoucher.
  • Période de rééducation courte, la sortie de l'hôpital est possible pendant 2 jours.

Ablation par ultrasons F

Une méthode moderne d'élimination des ganglions myomateux en les détruisant par échographie sous la direction de l'IRM (imagerie par résonance magnétique).

L'opération ne nécessite pas d'anesthésie, ne laisse pas de cicatrices rugueuses sur l'utérus et a une courte période de récupération. Lorsqu'il est effectué, il n'y a pas de saignement et le risque de dommages aux tissus voisins.

Contre-indications pour effectuer l'ablation FUS:

  • Grossesse.
  • Signes de malignité de la tumeur utérine.
  • Maladies inflammatoires aiguës du système génito-urinaire.
  • Maladies chroniques de divers organes au stade de la décompensation.
  • La présence d'un stimulateur cardiaque et d'implants métalliques.
  • Obésité.
  • Cicatrices larges et rugueuses sur la paroi abdominale antérieure.
  • Les EAU précédents dans l'histoire.
  • Dispositif contraceptif intra-utérin disponible.

Pour l'exposition aux ultrasons, des ganglions myomateux d'une taille ne dépassant pas 80 mm, situés à l'interstice, conviennent. Le nombre de ces nœuds ne doit pas dépasser 3.

Période postopératoire

La chirurgie pour enlever les fibromes utérins peut être différente: de cavitaire traumatique à mini-invasive. Le volume de la chirurgie, déterminé par la taille de la tumeur et ses propriétés, varie de l'excision d'un nœud à l'ablation de l'utérus entier.

Plus l'opération était volumineuse et traumatisante, plus la période de rééducation du patient était longue.

Conséquences de l'opération

Parmi les principales complications postopératoires lors de l'élimination des fibromes sont:

  • Saignement.
  • Infection de la plaie chirurgicale.
  • Dommages aux tissus et organes adjacents.
  • Complications thromboemboliques.

Pour les éviter, le patient est sous la surveillance de médecins à l'hôpital pendant au moins une journée, en fonction de la complexité de l'opération. On lui prescrit des analgésiques, une thérapie par perfusion. Pour prévenir le syndrome thromboembolique, des bas de compression sont utilisés, qu'une femme doit porter avant la chirurgie et porter pendant un certain temps après. La durée du séjour à l'hôpital varie de 1 à 2 jours (EAU, ablation FUS) à 1 à 2 semaines (hystérectomie).

Recommandations après la sortie de l'hôpital

Après des opérations laparoscopiques et de laparotomie pour éliminer un myome, il est recommandé de prévenir les complications thromboemboliques dans un délai d'un mois. Il comprend le port de bas de contention et la prise d'acide acétylsalicylique à la dose prescrite par votre médecin.

L'échographie de contrôle est réalisée dans les 1, 6 et 12 mois après l'opération pour enlever les fibromes. Cela vous permet de surveiller l'état des sutures sur l'utérus et d'identifier une éventuelle récidive tumorale..

Le repos sexuel doit être observé dans le mois suivant la chirurgie.

Vous pouvez parler de planifier une grossesse 12 mois après l'opération pour enlever une tumeur de l'utérus.

Ce qui est contre-indiqué

Après l'ablation des ganglions myomateux de toute taille, il est conseillé aux patients de s'abstenir de:

  • Insolation excessive: longue exposition au soleil, randonnée dans un solarium.
  • Visites de bains et de sauna.
  • Procédures de physiothérapie qui ont un effet de chauffage ou de rayonnement sur la région lombaire et le bas de l'abdomen (thérapie à la paraffine, thérapie UV, massages).
  • Fumer et boire de l'alcool.

Nutrition

Les premiers jours après la chirurgie abdominale ou laparoscopique pour l'ablation des fibromes utérins, un régime chirurgical est prescrit, visant à réduire la charge sur le tractus gastro-intestinal. Il comprend des bouillons, de l'eau de riz, de la gelée.

En outre, le régime comprend des plats à base de viande bouillie écrasée, des produits laitiers faibles en gras, des salades de légumes avec une vinaigrette à l'huile végétale, de la bouillie de diverses céréales.

Il n'y a pas de restrictions alimentaires strictes après la sortie de l'hôpital.

Après l'élimination des fibromes, il n'est pas recommandé de manger les aliments suivants:

  • Plats frits.
  • Cornichons.
  • Viandes fumées.
  • De la nourriture grasse.
  • Produits de boulangerie à la farine de qualité supérieure.

Complications

Le syndrome de posthystérectomie est une conséquence courante après l'ablation de l'utérus avec des fibromes. Elle est associée à une altération de la fonction des ovaires préservée lors du retrait de l'utérus. La synthèse des hormones sexuelles diminue, ce qui entraîne une perturbation des processus métaboliques, l'émergence de troubles neurovégétatifs et psycho-émotionnels. Les principaux symptômes du syndrome de posthystérectomie sont:

  • Cardiopalmus.
  • Bouffées de chaleur et hyperhidrose.
  • État dépressif et apathique.
  • Fatigue, troubles de la mémoire et de l'attention.
  • Hypertension artérielle.
  • Troubles du système urogénital: colpite, dyspareunie (douleur pendant les rapports sexuels), incontinence urinaire.

Cette condition se développe de 1 mois à 1 an après l'opération de retrait de l'utérus. Pour son traitement, une hormonothérapie substitutive et un traitement symptomatique des manifestations neurovégétatives et psycho-émotionnelles sont utilisés..

Une rechute est-elle possible

L'émergence de nouveaux ganglions myomateux est possible en cas de sortie de tissu pathologique lors de l'opération pour enlever la tumeur. Dans le même temps, les opérations laparoscopiques et de laparotomie ont un pourcentage plus élevé de récidives que les EAU et l'ablation FUS..

Pour éviter la repousse des fibromes après la chirurgie, une hormonothérapie est souvent prescrite.

De plus, les patients doivent subir des examens échographiques de contrôle à l'heure prescrite par le médecin et consulter un gynécologue au moins une fois par an.

Par césarienne et ablation des fibromes en même temps

La grossesse devient souvent un facteur prédisposant au développement et à la croissance intensive des ganglions myomateux. Dans le même temps, si une femme a des indications pour une césarienne, associée et non associée à un myome, il est possible de réaliser simultanément une myomectomie. Pour cela, la tumeur doit répondre à l'un des critères suivants:

  • Nœud sous-séreux sur une base fine et épaisse, à l'exception de ceux situés dans le segment inférieur de l'utérus.
  • Nodules localisés dans la zone de l'incision dans l'utérus lors de la césarienne.

Et les alternatives à la chirurgie

En sachant à quelle taille les fibromes sont opérés, il devient clair qu'il n'y a parfois pas d'alternative à la chirurgie. Avec des nœuds grands et gigantesques, ainsi que des soupçons de malignité, une myomectomie ou une ablation de l'utérus est nécessaire. Si le nœud est petit et que ses manifestations cliniques ne sont pas prononcées, il est possible d'effectuer un traitement médicamenteux à l'aide de médicaments hormonaux..

Le choix de la tactique de traitement est effectué par le médecin traitant, qui prend en compte le type et la taille de la tumeur, l'état et l'âge du patient, ainsi que les indications et contre-indications de la chirurgie. Les remèdes populaires et les additifs biologiquement actifs ne sont pas des méthodes indépendantes de traitement des fibromes utérins et ne peuvent être utilisés qu'en complément du traitement principal avec l'autorisation d'un médecin..

Fibromes utérins: dimensions pour la chirurgie

Temps de lecture: min.

Tailles dangereuses des fibromes utérins

Actuellement, le myome utérin est la maladie la plus courante parmi les pathologies gynécologiques. Selon les statistiques, parmi toutes les maladies de l'appareil reproducteur d'une femme, les fibromes utérins surviennent dans 25% des cas de renvoi à un gynécologue. Malgré le fait que le nœud myomateux soit considéré comme un néoplasme bénin, sa croissance provoque une détérioration de l'état général de la femme. L'identification de cette pathologie nécessite une décision immédiate de traitement. Le médecin est confronté à la tâche de sauver le patient de la pathologie tout en préservant l'organe. De plus, les fibromes utérins sont de plus en plus courants chez les jeunes femmes. À cet égard, pendant le traitement, il est très important de préserver sa fonction reproductrice..

Tailles des fibromes utérins pour la chirurgie

Le choix de la méthode de traitement dépend d'un certain nombre de facteurs, dans la plupart des cas, c'est la taille de l'utérus avec des fibromes. Dans la plupart des cas, la thérapie consiste à retirer rapidement le nœud. Les indications de la chirurgie des fibromes utérins reposent principalement sur des données sur la taille du nœud myome.

Nom du servicePrix
Stock! Consultation initiale avec un spécialiste de la reproduction et échographie0 frotter.
Consultation répétée avec un reproductologue1 900 frotter.
Consultation initiale avec un reproductologue, Ph.D. Osinoy E.A..10 000 RUB.
Hystéroscopie22 550 rbl.
Expert gynécologique en échographie3 080 RUB.
Laparoscopie thérapeutique et diagnostique (1 catégorie de complexité)65 500 RUB.
Laparoscopie thérapeutique et diagnostique (2 catégories de complexité)82 200 RUB.
Programme de santé des femmes après 40 ans31 770 RUB.

Outre la taille du nœud myomateux, il existe d'autres indications pour la chirurgie. Un traitement chirurgical est recommandé dans de nombreux cas quel que soit l'âge.

Indications des fibromes utérins pour la chirurgie:

  • La taille du nœud myome dépasse la taille de l'utérus pendant la grossesse 14-16 semaines, c'est-à-dire qu'une opération est inévitable pour un grand myome utérin;
  • Il y a une croissance rapide du nœud myomateux;
  • Saignements utérins fréquents, qui entraînent l'apparition d'une anémie ferriprive chronique;
  • Syndrome de douleur sévère;
  • Nécrose des ganglions myomateux;
  • Nœuds sous-muqueux et sous-séreux sur les jambes, capables de se tordre;
  • Avec la localisation du nœud myomateux dans le col de l'utérus, entre les ligaments de l'utérus;
  • Si le nœud myomateux est la cause de l'infertilité et de la fausse couche;
  • Lorsqu'il est exposé à des organes voisins.

Tout d'abord, les fibromes se distinguent par leur taille:

  • jusqu'à 2 cm (20 mm), ce qui équivaut à 5 semaines de grossesse et ce sera petit;
  • de 3cm (30mm) à 6cm (60mm), soit une grossesse de 5 semaines à 11 et ce sera moyen;
  • plus de 6 cm (60 mm) ou 12 semaines de gestation seront grandes.

aussi, selon certaines sources, la taille approximative des fibromes par rapport à l'utérus enceinte est distinguée. Lors du diagnostic et de l'établissement d'un diagnostic, les données suivantes sont utilisées:

  • les fibromes mesurant 5 centimètres équivalent à 5-6 semaines obstétriques;
  • le myome, atteignant 6-7 centimètres, correspond à 7-8 semaines obstétriques;
  • un utérus mesurant 10-12 semaines obstétricales confirme la présence de fibromes mesurant 10 centimètres;
  • les tailles qui ont atteint 20-21 centimètres correspondent à 19 semaines de grossesse;
  • l'utérus, qui a atteint 28 semaines de grossesse, parle de 23 centimètres de fibromes;
  • de 30 à 32 semaines d'obstétrique, ils parlent de fibromes jusqu'à 32 centimètres de taille;
  • 40 semaines obstétricales signifient des fibromes 35 centimètres.

Après avoir déterminé la taille des fibromes utérins, la question du choix du mode opératoire est décidée. Dans le cas où le myome utérin est petit, la préférence est donnée au traitement médicamenteux. À l'heure actuelle, les méthodes les plus courantes sont l'embolisation de l'artère utérine et l'hormonothérapie. Mais les fibromes utérins ne sont pas toujours diagnostiqués à un stade précoce, lorsque la taille ne nécessite pas de chirurgie. Alors, à quelle taille les fibromes utérins sont-ils éliminés??

Il est à noter qu'en plus de la taille, d'autres facteurs influencent également le choix de la méthode de traitement. En particulier, la présence de maladies concomitantes est prise en compte, ce qui peut être une contre-indication au traitement chirurgical. Les cas cliniques de fibromes utérins diagnostiqués pendant la grossesse méritent une attention particulière. Chez la femme enceinte, il est important de savoir combien de temps les fibromes utérins sont retirés. La période autorisée pour le traitement chirurgical est la période de 13 à 15 semaines de grossesse. Cette période recommandée, mais au plus tard 22 semaines.

Ainsi, la méthode laparoscopique est possible dans le cas où les fibromes utérins ne sont pas retirés de plus de 4 à 5 cm La myomectomie laparoscopique implique l'ablation des ganglions du myome par le col de l'utérus et le vagin. Dans ce cas, l'accès se fait par la paroi abdominale au moyen de trois à quatre petites piqûres.

À quelle taille de chirurgie des fibromes utérins avec accès abdominal est indiquée. Cette opération est recommandée pour les gros fibromes utérins. La myomectomie abdominale permet de retirer des ganglions de plus de 8 à 10 centimètres sans traumatiser les organes voisins, tout en préservant la fonction reproductrice. De plus, cet accès vous permet de suturer de manière fiable le lit du nœud myomateux.

Selon la localisation, la décision est basée sur la taille sur laquelle les fibromes utérins sont opérés. Avec un myome sous-séreux et interstitiel de l'utérus de taille moyenne et grande, la méthode la plus efficace sera la myomectomie par laparotomie. Avec les fibromes cervicaux de taille moyenne, la myomectomie hystéroscopique est recommandée. Ce sont toutes des opérations épargnantes, mais il y a des cas en pratique où le myome atteint des proportions gigantesques. Dans ce cas, le traitement des fibromes est l'hystérectomie..

À quelle taille les fibromes utérins sont-ils pratiqués?

Le myome est un néoplasme dont le lieu de localisation est la cavité utérine. La tumeur est considérée comme bénigne, mais en présence de facteurs favorables, elle est capable de malignité.

Chez les femmes présentant une telle déviation, des symptômes caractéristiques sont observés, les obligeant à se tourner vers la gynécologie pour une consultation.

Lors de l'examen d'un patient sur une chaise, le médecin peut ne pas remarquer de petits nœuds. Pour poser un diagnostic précis, le patient est envoyé pour une échographie, grâce à laquelle il est possible d'identifier l'emplacement, le type de fibromes utérins et de déterminer la taille de l'opération.

Conclusion

  1. Le myome est un néoplasme de nature bénigne, localisé dans l'utérus.
  2. La classification des nœuds est effectuée par taille et emplacement.
  3. Dans de rares cas, des méthodes conservatrices sont utilisées pour le traitement, le plus souvent les néoplasmes sont enlevés chirurgicalement.
  4. Le manque de traitement en temps opportun entraînera une tumeur maligne des fibromes, le développement de complications graves.

Classification des nœuds myomateux en fonction de leur taille

Le lieu de localisation des fibromes est la couche musculaire de l'utérus. Au départ, le nodule est de taille microscopique, mais il augmente avec le temps. Il y a des cas où les médecins ont dû retirer des néoplasmes de la taille d'un melon. Dans de telles situations, l'organe ne peut pas être préservé..

Les scientifiques effectuent la classification suivante des fibromes utérins:

  1. Interstitiel - ne va pas au-delà de la couche musculaire, localisée au centre.
  2. Sous-séreux - situé dans les tissus musculaires externes, peut avoir une jambe mince ou large.
  3. Sous-muqueux - localisé dans le myomètre, le deuxième nom est sous-muqueux.

Par taille, les fibromes utérins sont classés comme suit:

  1. Petit - 2-2,5 cm (jusqu'à 5 semaines).
  2. Moyen - 2,5-8,0 cm (10-12 semaines).
  3. Large - à partir de 8,0 cm (12 semaines et plus).

Attention! Si le fibrome utérin augmente de taille de 2,0 à 2,5 cm par an, les médecins le considèrent comme une croissance rapide.

Le danger d'une petite tumeur

Les petits fibromes utérins ne constituent pas une menace sérieuse pour la santé d'une femme. Si elle parvient à attendre le début de la ménopause, le nœud peut se dissoudre tout seul. Un traitement hormonal adéquat peut aider à cet égard..

Dans le cas où une femme atteinte de fibromes envisage de subir une FIV, il lui sera alors recommandé de retirer initialement le nœud, car une préparation hormonale agressive peut provoquer sa croissance rapide..

Danger de grandes tailles

Les fibromes utérins de grand diamètre peuvent provoquer un certain nombre de complications potentiellement mortelles:

  • dans les organes voisins, la tumeur transférera les vaisseaux et rendra difficile / coupera la nourriture;
  • la nécrose du nœud myome commencera;
  • des cavités kystiques se forment;
  • une malignité du néoplasme se produira;
  • lorsque la vessie est comprimée, le processus d'élimination de l'urine sera difficile, des fistules peuvent apparaître;
  • les intestins seront perturbés, la femme commencera à souffrir de constipation prolongée

La chirurgie est-elle toujours nécessaire

Seul un gynécologue peut décider de l'opportunité d'effectuer une intervention chirurgicale. Si le nœud ne dépasse pas 20 mm de diamètre, il n'a pas besoin de traitement chirurgical. Lorsque le myome utérin atteint 6 cm de diamètre, son retrait est obligatoire.

Le coût

Le coût de l'élimination des fibromes utérins dépend directement de la gravité de la maladie et de la technique chirurgicale choisie par le médecin. Plus la technologie est moderne, plus le coût de l'opération est élevé.

Indications de retrait

Les indications d'une intervention chirurgicale sont les conditions anormales suivantes:

  • saignements utérins (menstruels et intermenstruels);
  • douleur fréquente dans le bas de l'abdomen;
  • rechute de la maladie (un nouveau nœud est apparu sur le site de la tumeur enlevée);
  • la taille du néoplasme dépassant 3 cm;
  • fausse couche;
  • compression des organes adjacents, des vaisseaux;
  • la croissance rapide du nœud myome (pendant un an à partir de quatre semaines);
  • violation due aux fibromes utérins des processus de défécation, de miction;
  • incapacité à concevoir;
  • suspicion de dégénérescence du nœud myome en sarcome.

Attention! Une opération d'urgence est effectuée lorsqu'une femme saigne. Dans une telle situation, l'utérus est généralement retiré avec le myome..

Types de chirurgie pour enlever le néoplasme

Lors du choix d'une technique chirurgicale, les spécialistes prennent nécessairement en compte non seulement la catégorie d'âge du patient et la taille du néoplasme, mais également le lieu de sa localisation. Si le fibrome est inopérable, il doit être retiré avec l'utérus.

Laparotomie

Cette technique est utilisée si le patient a des fibromes situés profondément dans la couche musculaire. Mais une laparotomie est également effectuée lorsque des tumeurs sont détectées dans la coquille externe de l'utérus. Pendant l'opération, une incision est pratiquée dans la partie inférieure du péritoine.

L'intervention chirurgicale de cette manière est la plus traumatisante, mais avec elle, les médecins parviennent à prévenir les saignements utérins, à éliminer plusieurs foyers, des tumeurs de la plus grande taille possible.

Hystérectomie

Pendant l'opération, la femme peut retirer complètement l'utérus ou garder son col de l'utérus. Une intervention chirurgicale est réalisée en cas de maladie sévère, la présence de saignements utérins, de grosses tumeurs.

Hystérorésectoscopie

Lorsque le fibrome est situé dans la cavité utérine, il peut subir une ablation hystérorésectoscopique du néoplasme.